Bilan

Raiffeisen subit un repli du bénéfice net de 6,6%

Raiffeisen a dégagé en 2016 un bénéfice net en recul de 6,6% sur un an, à 754,1 millions de francs.

A fin décembre, Raiffeisen affichait des fonds propres à hauteur de 14,39 mrd, en hausse de 8%. Le ratio de fonds propres durs a atteint 15,3%.

Crédits: Keystone

Le groupe de banques coopératives Raiffeisen a dégagé en 2016 un bénéfice net en recul de 6,6% sur un an, à 754,1 mio CHF. La rentabilité de la banque a fortement décru l'année dernière sous l'effet d'une hausse marquée des charges. Pour l'exercice en cours, Raiffeisen prévoit d'enregistrer un résultat supérieur à celui de l'année précédente.

Le résultat opérationnel a fondu de 9,4% à 854,7 mio CHF, indique le groupe saint-gallois vendredi. Ce dernier pointe du doigt l'augmentation de 4,9% des charges d'exploitation, à 1,98 mrd CHF. Les dépenses ont pris de l'embonpoint suite aux investissements pour l'infrastructure informatique et physique, en raison de la régulation ainsi qu'à un correctif de valeur de 69 mio CHF sur la participation dans Leonteq.

Le produit d'exploitation a également gonflé mais dans une mesure moins importante, avec une hausse de 2,7% à 3,10 mrd CHF. Toutes les sources de revenus ont enregistré des hausses, en particulier les opérations d'intérêts qui affichent un résultat net en progression de 2,0% à 2,22 mrd CHF.

Les actifs sous gestion ont diminué de 2,9% à 202,8 mrd CHF. L'afflux net d'argent frais de 8 mrd CHF n'a pas pu compenser le recul de 14,0 mrd qui résulte de la vente de Vescore, précise Raiffeisen.

La somme du bilan s'est étoffée de 6,2% à 218,56 mrd CHF. Les créances hypothécaires se sont renforcées de 4,3% à 165,43 mrd CHF et les dépôts clientèle de 5,3% à 158,25 mrd CHF.

A fin décembre, Raiffeisen affichait des fonds propres à hauteur de 14,39 mrd, en hausse de 8%. Le ratio de fonds propres durs a atteint 15,3%.

L'exercice 2017 sera marqué par l'introduction du nouveau système bancaire central dans les banques Raiffeisen, chez Raiffeisen Suisse et chez Notenstein La Roche. Cette migration va offrir de nouvelles opportunités de numérisation des activités, selon le communiqué.

Malgré un contexte difficile, la coopérative saint-galloise prévoit une croissance des produits "un peu plus forte" et un ralentissement de la croissance des prêts et crédits à la clientèle et des fonds de la clientèle. Le résultat opérationnel devrait être plus élevé qu'en 2016.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."