Bilan

Quels sont les rois et reines les plus riches au monde?

Le classement des rois et reines les plus riches au monde révèle quelques surprises. Le quotidien espagnol El Mundo a dressé le top 10 planétaire.
  • Joyaux de la couronne, mais aussi patrimoine sous diverses formes: quels sont les dix monarques les plus riches au monde?

    Crédits: Image: DR
  • 1. Bhumibol Adulyadej, roi de Thaïlande: 21 milliards de francs.

    Crédits: Image: DR
  • 1. Hassanal Bolkiah, sultan de Brunei: 16 milliards de francs.

    Crédits: Image: Wikimedia/CC-BY-SA/Russavia
  • 3. Mohammed ben Rachid Al Maktoum, prince de Dubaï: 14 milliards de francs.

    Crédits: Image: Flickr
  • 4. Khalifa ben Zayed Al Nahyane, émir d'Abu Dhabi: 13,5 milliards de francs.

    Crédits: Image: DR
  • 5. Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite: 13 milliards de francs.

    Crédits: Image: Kremlin
  • 6. Hans-Adam II de Liechtenstein, principauté du Liechtenstein: 3,1 milliards de francs.

    Crédits: Image: DR
  • 7. Hamad ben Khalifa Al Thani, ancien émir du Qatar: deux milliards de francs.

    Crédits: Image: DR
  • 8. Mohammed VI, Maroc: 1,4 milliards de francs.

    Crédits: Image: DR
  • 9. Albert II, prince de Monaco: 850 millions de francs.

    Crédits: Image: Wikimedia/CC-BY-SA/Monika Flueckiger
  • 9. Qabus ibn Said, sultan d'Oman: 800 millions de francs.

    Crédits: Image: Times of Oman

Alors que le nouveau roi d'Espagne Felipe VI vient d'annoncer cette semaine une baisse de sa rémunération, le quotidien espagnol El Mundo s'est interrogé sur les fortunes des monarques à travers la planète. Et a dressé son palmarès mondial avec un top 10 des rois et reines les plus riches.

En se basant sur les estimations des fortunes réalisées par Forbes mais aussi celles du magazine satirique anglais Tatler, le classement réserve quelques surprises. Ainsi, aucun souverain européen n'apparait avant le 6e rang. Et ce n'est pas le monarque d'une grande puissance européenne, mais d'une principauté de taille relativement modeste: le prince Hans-Adam II de Liechtenstein qui serait à la tête d’une fortune personnelle d’au moins 3,1 milliards de francs.

Tir groupé des pétromonarchies du Golfe

Mais avec ce capital, il reste loin du numéro 1: le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej (RamaIX) disposerait de la bagatelle de 21 milliards de francs. Il devance le sultan de Brunei Hassanal Bolkiah (avec 16 milliards de francs), puis les souverains de Dubaï, d’Abu Dhabi et d'Arabie Saoudite aux troisième, quatrième et cinquième rangs.

Après le prince du Liechtenstein vient un monarque qui n'est officiellement plus en fonction: l'ancien souverain du Qatar, Hamad ben Khalifa Al Thani a certes abdiqué en 2013, laissant le pouvoir à son fils. Mais il a conservé sa fortune, estimée à plus de deux milliards de francs.

Le premier souverain du continent africain, Mohammed VI du Maroc, se retrouve en huitième position avec 1,4 milliards de francs. Le second souverain européen, Albert II de Monaco, se situe sous la barre du milliard, avec 850 millions de francs de fortune estimée. Et le dernier monarque du top 10 est le sultan d’Oman Qabus ibn Said, avec 800 millions de francs.

Biens de la couronne et richesse personnelle

L'absence de certains monarques réputés très riches comme Elizabeth II d'Angleterre ou Harald V de Norvège, voire l'empereur Akihito du Japon peut s'expliquer par la distinction faite entre les biens personnels des souverains et les biens de la couronne, qui n'appartiennent pas en nom propre au souverain: cette distinction est inconnue dans la plupart des pays du Golfe, ce qui explique leur richesse personnelle très élevée.

L'exemple d'Elizabeth II est éloquent sur ce point: principale propriétaire foncière du pays, la monarque britannique détient yachts, avions, châteaux et joyaux. Mais tout ceci appartient à la couronne britannique et non à Elizabeth elle-même. Elle n'en est que la «gestionnaire» aussi longtemps qu'elle règne et ces biens seront transmis à son successeur quand elle abdiquera ou mourra. Dans d'autres monarchies, celles de ce classement notamment, la fortune est personnelle et c'est le monarque en son nom propre qui la détient et peut en faire ce qu'il veut.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."