Bilan

Quelles universités comptent le plus de multimillionnaires parmi leurs alumni?

Quelles sont les universités à travers le monde qui ont vu passer sur leurs bancs des étudiants devenus multimillionnaires? Le cabinet Wealth-X vient d'établir son classement.
  • 1. Harvard: l'université de Boston compte 3130 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Reuters
  • 2. Pennsylvania: l'université de Pennsylvanie compte 1580 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Kevin83002
  • 3. Stanford: l'université de la Silicon Valley compte 1240 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: AFP
  • 4. Columbia: l'université de New York compte 940 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: AFP
  • 5. New York : l'université de New York compte 860 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Jonathan71
  • 6. MIT: l'université technologique de Boston compte 670 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Fcb981
  • 7. University of Chicago: l'université de la plus grande ville de l'Illinois compte 665 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: DR
  • 8. Northwestern University: l'université de l'Illinois compte 575 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Madcoverboy
  • 9. Yale: l'université de New Haven compte 570 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Pradipta Mitra
  • 10. Cornell University: l'université d'Ithaca (NY), avec ses campus secondaires à New York et Doha, compte 560 multimillionnaires parmi ses alumni.

    Crédits: Image: Wikimedia/CCBYSA/Sach1tb

A la fin 2014, le monde comptait 211'275 multimillionnaires. Soit autant de particuliers dont la fortune est estimée à plus de 30 millions de dollars, ceux que désigne l'acronyme UHNW (pour Ultra High Net Worth). Ils représentent 0,004% de la population mondiale mais détiennent 13% de la richesse mondiale. Une grande partie d'entre eux ont fréquenté les bancs de l'université avant de faire fortune ou d'hériter de la fortune de leurs parents. Mais par quels établissements d'enseignement supérieur sont-ils passés?

Dans le cadre de son étude annuel Wealth-X and UBS World Ultra Wealth Report 2014, le cabinet Wealth-X, spécialisé dans l'étude des grandes fortunes, s'est penché sur les cursus des personnes les plus riches de la planète. Et il a ainsi pu établir un classement des dix établissements ayant vu passer le plus grand nombre de (futurs) multimillionnaires.

Si les Etats-Unis dominent largement au nombre de multimillionnaires sur leur sol (69'560), cette domination est encore plus écrasante au niveau des universités: les dix premières places du classement sont occupées par des établissements d'enseignement supérieur américains. En tout, ces dix universités ont vu passer 10'700 futurs détenteurs de grandes fortunes sur leurs bancs.

Harvard, Pennsylvanie et Stanford sur le podium

Le classement est dominé par un trio qui se détache fortement du reste: Harvard, l'Université de Pennsylvanie et Stanford enregistrent respectivement 3130, 1580 et 1240 de leurs alumni qui sont aujourd'hui détenteurs d'un capital égal ou supérieur à 30 millions de dollars. Sans surprise, Harvard domine ce classement de très loin. La prestigieuse université de Nouvelle-Angleterre reste l'établissement de référence pour les élites mondiales.

Fondée en 1663, Harvard est la plus ancienne université sur le sol américain. Avec plus de 360'000 alumni à travers la planète, elle dispose d'un réseau parmi les plus importants au monde et celui-ci est renforcé par un très fort sentiment d'appartenance à une communauté.

Sur la deuxième marche du podium se situe l'University of Pennsylvania. Fondée en 1740, elle compte donc 1580 anciens élèves parmi les multimillionnaires du monde entier. Comme Harvard, elle est membre de la prestigieuse Ivy League, qui regroupe huit des universités les plus anciennes et les plus réputées des Etats-Unis. Trois autres établissements membres de cette association se glissent dans le top 10 mondial: Columbia à la 4e place (940 UNWH parmi ses alumni), Yale à la 9e place (570) et Cornell à la 10e place (560).

Stanford et le MIT surfent sur la vague tech

Le podium est complété par Stanford. Avec 1240 multimillionnaires parmi ses anciens élèves, l'université de la Silicon Valley profite à plein du boom des grandes fortunes issues de la tech et des startups au cours des dernières décennies. Championne des levées de fonds pour les entreprises créées sur son campus et très active dans le mécénat auprès des anciens étudiants qui y financent de nouveaux bâtiments et instituts à coups de centaines de millions de dollars, elle pourrait bien se hisser sur la deuxième marche du podium dans les années à venir.

Cependant, Stanford détonne dans ce classement en étant le seul établissement de la côte Ouest des Etats-Unis. Quant aux autres régions du pays, seule la Northwestern University (8e avec 575 UNWH parmi ses alumni) et l'University of Chicago (7e, 665) représentent le Midwest. Les sept autres établissements du top 10 mondial sont situés dans le Nord-Est du Pays, et particulièrement en Nouvelle-Angleterre. La New York University (5e, 860 UNWH parmi ses alumni) ferait presque figure de «méridionale» face à ses homologues de la région de Boston.

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston se hisse au 6e rang avec 670 multimillionnaires parmi ses alumni. Comme pour Stanford, cet établissement profite des grandes fortunes nées dans la vague technologique depuis plusieurs décennies et gagne des places année après année.

«»

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."