Bilan

Quand la prévoyance sert aussi l’entreprise

Un patron de PME peut baisser les coûts de sa société tout en améliorant les prestations destinées à ses employés et à lui-même. La solution: une structure modulable.
Crédits: Matt Zumbo/Getty

Une PME connaît plusieurs phases de développement. La phase initiale correspond à sa création. Durant cette période, l’entrepreneur souscrit de manière générale à un plan minimum LPP afin de minimiser les coûts. Son unique préoccupation est le lancement de son entreprise. Durant les phases suivantes de développement, lorsque la société connaît l’expansion, de nouvelles questions s’imposent à lui.

Lire aussi: Chefs d'entreprise, les pièges d'une prévoyance mal préparée 

Il s’agit d’engager des collaborateurs ou d’ouvrir des bureaux. Conserver des employés talentueux devient aussi un thème important, sachant qu’un taux de rotation élevé représente à la fois un risque et un coût indirect pour l’entreprise. Une prévoyance bien organisée devient alors un avantage lors du recrutement ou la rétention de personnel. C’est à ce moment-là que l’entrepreneur envisage de s’adresser à un spécialiste pour connaître les possibilités de mieux maîtriser l’évolution des charges fiscales.

Cependant, malgré la croissance de leurs sociétés, nombre de patrons de PME n’ont jamais revu les plans de prévoyance mis en place au démarrage de leurs activités. A l’analyse, de vrais risques non couverts apparaissent tels que des lacunes d’assurances en cas d’invalidité ou de décès, mais aussi des lacunes d’épargne pour le financement de la retraite.

Prenez l’exemple d’un chef d’entreprise de 40 ans, marié, avec deux enfants à charge, et disposant d’un revenu annuel fixe de près de 300 000 fr. Ce montant, qui représente le revenu principal du foyer, n’est assuré que sur la partie obligatoire du salaire, soit 60 000 fr. En cas d’invalidité, cet entrepreneur se verrait allouer une rente équivalente à 40% du salaire assuré, soit 24 000 fr. par année.

Voir la vidéo: 2ème pilier: oÙ trouver du rendement? 

Cet exemple met en exergue la nécessité de clarifier l’utilisation de la prévoyance comme un outil patrimonial. Cet outil ne développera certes pas tout son potentiel en début de carrière. Par contre, il révélera toute son envergure en phase de croissance. Le choix d’un plan de prévoyance flexible et complet par rapport à une solution de prévoyance traditionnelle permettra d’atteindre ce but.

Si l’entrepreneur entend exploiter pleinement toutes les possibilités existantes en termes d’optimisation patrimoniale ou fiscale et s’il souhaite surtout s’organiser afin de protéger sa famille et son entreprise, il faudra alors envisager une solution sur mesure, par exemple de type de l’art. 1e en référence à l’ordonnance sur la prévoyance OPP2.

Anticiper la succession

En effet, en réorganisant sa structure patrimoniale grâce aux outils de prévoyance, ce même père de famille se verra mieux protégé en cas d’invalidité ou de décès. Mais il aura surtout intégré la prochaine phase de la vie de son entreprise: celle de la succession. Inéluctablement, il s’agira un jour de transmettre sa société à une autre génération. Dans ce cas, bien planifiée, une solution de prévoyance, englobant le 2e ainsi que le 3e pilier, apportera les réponses nécessaires pour assurer une transmission bien plus sereine.

Au final, le patron de PME dispose de toutes les libertés pour utiliser l’outil «prévoyance» afin de lier la pérennité de son entreprise avec une planification patrimoniale au bénéfice de ses proches et de lui-même. A une époque où l’entrepreneur est sous pression, compte tenu de la conjoncture économique, il semble pertinent de réfléchir à ces questions tout au long du développement de son entreprise. 

* Gérant de clientèle et membre du conseil de fondation de la caisse complémentaire chez Lombard Odier.

Knut Giersch*

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

2e pilier: comment maîtriser vos rachats
2e pilier surobligatoire: ce qui vous attend

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."