Bilan

Propriétaires, pensez au 3e pilier A

Une épée de Damoclès plane sur le financement hypothécaire de nombreux propriétaires de villas et appartements proches de la retraite. Conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Les experts en prévoyance mettent en garde les propriétaires de villas et d’appartements. En effet, un risque majeur se profile dès l’âge de 50-55 ans, lorsque les établissements financiers qui les ont financés vont leur demander quels seront leurs futurs revenus à la retraite. «Et si la capacité financière projetée ne rentre plus dans les normes édictées par la Finma, la situation peut devenir très compliquée pour eux», prévient François Normand, administrateur de Gonet Conseils Finances. Certains seront contraints de vendre leur maison pour payer leurs hypothèques. «Les clients ne se rendent pas toujours compte de la différence de revenus à la retraite, une division des revenus de moitié est relativement courante», explique Marc Lapaire, responsable d’agence chez Raiffeisen. 

Des problèmes de budget peuvent également survenir lors d’une hausse des taux d’intérêt ou d’un changement de vie personnel ou professionnel (divorce, chômage, décès d’un conjoint). «Il est
dès lors très important de faire de la prévoyance dès l’entrée dans la vie active mais au plus tard dès l’âge de 40-45 ans.» «Du côté de Raiffeisen, nous nous efforçons d’être souples et pragmatiques en prenant, par exemple, l’ensemble du patrimoine en compte, et non pas uniquement le revenu, dans le cadre de nos analyses de financement hypothécaire», ajoute Marc Lapaire. Cependant, même
si certaines banques dérogent parfois à leur politique de crédit – plus ou moins rigide, elles restent toutes sous le contrôle de la Finma. 

Prendre les devants

Ainsi, anticiper le plus vite possible, c’est se mettre à l’abri de mauvaises surprises. Car plus les revenus sont grands, plus l’écart avec les prestations de vieillesse peut être conséquent. Il est ainsi important de prendre des décisions personnelles qui passent par une capitalisation complémentaire, explique François Normand. La responsabilité individuelle est fondamentale dans ce contexte. L’un des moyens pour améliorer ses prestations de retraite ou amortir son hypothèque est le 3e pilier A assurance ou bancaire (en Suisse, près de 50% de la population ne cotise pas aux 3es piliers A). 

«Si l’objectif est d’amortir son hypothèque à la retraite, il peut être intéressant sur le plan fiscal de le faire en plusieurs fois, avec un ou plusieurs 3es piliers A», explique le directeur général des Rentes Genevoises Pierre Zumwald. Ce dernier recommande également de renégocier ses hypothèques à taux fixe lorsque l’on travaille encore. Les rachats dans sa caisse de pension peuvent aussi contribuer à améliorer sa retraite. Ou encore préparer ses revenus futurs à travers un investissement immobilier locatif. «Au minimum, le client doit s’organiser un plan d’épargne dix ans avant sa retraite», estime Marc Lapaire. 


Un restaurant-conseil à Genève

Insolite Afin d’offrir des conseils sur la prévoyance, Les Rentes Genevoises ont ouvert un «espace de vie avec un restaurant» début mars sur la place du Molard. C’est le chef Claude Legras qui officie en cuisine. L’idée est d’enrichir les connaissances des citoyens sur les enjeux de leur prévoyance et de leur retraite à travers des livres, magazines, outils informatiques, formations et conférences. 

Réservations au 022 810 80 55, www.lepilier.ch 

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."