Bilan

Pourquoi les réserves sont importantes

Face aux variations du marché, la meilleure façon d’éviter des mesures d’assainissement désagréables pour les institutions de prévoyance est d’adopter une vision à long terme.

Crédits: Illustration: Sesame/Getty images

Basées sur le système de la capitalisation, les institutions de prévoyance (ci-après «IP») disposent d’une fortune importante (988 milliards) qu’elles doivent placer pour obtenir un rendement, sinon les cotisations prélevées auprès des employeurs et employés ne seraient pas suffisantes pour verser les prestations définies par chaque institution. 

Les rendements de certaines catégories de placements, comme les obligations, offrent peu de fluctuations, mais ces rendements ne permettent pas de couvrir les engagements des IP. D’autres catégories (dites «à risque»), comme les actions, sont plus volatiles, avec des rendements attendus plus élevés. Pour illustration, la performance moyenne annuelle 2006-2018 (selon la performance de caisses de pension publiée par UBS) était de 2,3% pour les obligations suisses, 1,9% pour les obligations autres, 4,4% pour les actions suisses, 3,2% pour les actions autres, 5,3% pour l’immobilier et 0,6% pour les hedge funds. 

Les institutions de prévoyance optimisent leurs stratégies de placement en tenant notamment compte des contraintes légales, de leurs structures démographiques et de leurs besoins pour réaliser leurs objectifs (voir le tableau ci-contre). Avec un rendement attendu
à long terme plus important, les placements risqués ont une importance non négligeable dans la répartition des placements (plus de 30% placés en actions!). Les IP doivent ainsi vivre avec les fluctuations des rendements de leurs placements. Le but de la réserve de fluctuation de valeur est justement de pouvoir faire face à ces fluctuations. Ainsi l’objectif n’est pas d’avoir un taux de couverture de 100%, mais plutôt entre 115 et 120% (pour disposer d’une réserve de fluctuation de valeur de 15 à 20%; la moyenne de l’objectif de cette réserve pour les IP est de 18%).

Stratégie de placement

Fin 2018, c’était la panique sur les marchés boursiers. Pour la plupart des institutions de prévoyance, la date de bouclement des comptes est le 31 décembre. Ainsi, sans réserve de fluctuation de valeur suffisante, les IP se seraient retrouvées en découvert au 31 décembre 2018. Les conséquences d’un découvert sont la mise en place de mesures d’assainissement, notamment une rémunération faible ou nulle sur les comptes épargne des assurés actifs, le prélèvement de cotisations d’assainissement auprès des employeurs et employés, et la révision de la stratégie de placement. Si la première mesure ne touche que les prestations des assurés actifs, la deuxième mesure conduit à un effort financier pour les employés et l’employeur. Le troisième exemple de mesure, à savoir une modification de la stratégie de placement pour diminuer les risques, conduirait à une attente de rendement plus faible à long terme, ce qui impliquerait inévitablement une baisse des prestations à terme. 

Avec une vision à long terme et la création de réserves suffisantes, les institutions de prévoyance peuvent éviter de telles mesures qui sont désagréables et pénalisent la confiance de la population envers le 2e pilier. Ainsi, les institutions qui ont pu maintenir leur stratégie de placement ont déjà vu leurs pertes 2018 effacées par le rebond des marchés financiers durant le premier trimestre 2019. 

La vision de l’IP obligatoirement à long terme et la dotation des excédents aux réserves de fluctuation de valeur ont pour conséquence une rémunération des capitaux épargne plus modérée, cela en particulier quand les rendements sont élevés comme pour l’année 2017 (7% de rendement des placements pour une rémunération de 2% des avoirs de vieillesse en moyenne).

* GiTeC Prévoyance

Myriam Blanc*

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Caisses de pension: taux, c’est trop
Quelle rémunération pour le 2e pilier?

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."