Bilan

Plusieurs changements en vue à la tête de Cembra Money Bank

Les organes dirigeants de Cembra Money Bank vont au-devant d'un renouvellement. A la tête de l'institut financier zurichois spécialisé dans les crédits depuis 11 ans, le directeur général Robert Oudmayer prendra une retraite anticipée l'an prochain. La quête d'un successeur a été lancée, alors que deux nouveaux administrateurs sont appelés à rejoindre l'organe de surveillance.

Le directeur général Robert Oudmayer prendra une retraite anticipée l'an prochain.

Crédits: Keystone

Après plus de 11 ans d'activité fructueuse, Robert Oudmayer a exprimé le souhait de quitter son poste de directeur général de Cembra Money Bank et de prendre une retraite anticipée courant 2021, précise jeudi la banque. M. Oudmayer dirigera l'établissement jusqu'à la passation des pouvoirs, assurant ainsi une phase de transition en douceur.

M. Oudmayer a été nommé directeur général de l'institut, qui, alors propriété du conglomérat américain General Electric, portait encore la raison social de GE Money Bank, en 2009. Le responsable a notamment mené l'entrée de l'entreprise à la Bourse suisse en 2013, le repositionnement de Cembra Money Bank en tant que numéro un suisse des crédits à la consommation.

Autre changement au niveau des organes dirigeants de la banque, le conseil d'administration proposera à la prochaine assemblée générale, qui se tiendra l'an prochain, l'élection de deux nouveaux administrateurs, à savoir Susanne Klöss-Braekler et Martin Blessing. Ils sont appelés à succéder à Peter Athanas et Urs Baumann, lesquels renoncent à solliciter un nouveau mandat.

De nationalité allemande, Mme Klöss-Braekler apporte à l'établissement une expérience de plus de 30 ans dans la finance, les investissements, le marketing et la gestion de produits. Jusqu'en octobre, elle a été membre du conseil d'administration de la banque allemande Deutsche Privat- und Firmenkundenbank (PFK). Auparavant, elle a siégé au sein de l'organe de surveillance de la première banque d'outre-Rhin, Deutsche Bank, après avoir occupé diverses fonctions dirigeantes au sein de cette dernière et de la banque postale Deutsche Postbank ainsi qu'en tant qu'associée chez Accenture.

Egalement citoyen allemand, Martin Blessing, dispose également d'une longue et vaste expérience de plus de 30 ans de la finance. Ancien membre de la direction d'UBS, M. Blessing a oeuvré au sein du numéro un bancaire helvétique en tant que co-président des affaires de gestion de fortune mondiales de 2016 à 2019. Auparavant, il a notamment assumé la direction générale de l'établissement allemand Commerzbank, après avoir intégré la société de conseils McKinsey.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."