Bilan

Patrick Drahi rejoint le top 5 mondial des gains financiers

Quelles sont les cinq personnes à avoir gagné le plus en 2014? Le cabinet Wealth-X a établi son top 5 mondial des gains et le top 5 mondial des pertes pour 2014.
  • Le Français Patrick Drahi, domicilié en Suisse depuis 1999, est l'une des cinq personnes ayant vu sa fortune augmenter le plus en 2014.

    Crédits: Image: DR
  • 1. Jack Ma, le CEO d'Alibaba, est l'homme qui a enregistré les gains les plus importants en 2014, avec 18,5 milliards de dollars et une fortune passée en douze mois de 10,7 à 29,2 milliards de dollars.

    Crédits: Image: AFP
  • 2. Warren Buffett, chairman de Berkshire Hathaway, est le 2e vainqueur de 2014 avec une augmentation de sa fortune de 13,5 milliards, passant de 59,1 à 72,6 milliards de dollars.

    Crédits: Image: DR
  • 3. Bill Gates, le fondateur de Microsoft complète le podium avec 10,5 milliards de dollars gagnés en 2014, et un capital passé de 72,6 à 83,1 milliards.

    Crédits: Image: AFP
  • 4. Mark Zuckerberg, le fondateur et CEO de Facebook, a enregistré des gains de 8,4 milliards de dollars cette année, passant d'une fortune de 24,7 à 33,1 milliards de dollars.

    Crédits: Image: Reuters
  • 5. Patrick Drahi, Français résidant en Suisse, aurait gagné 5,1 milliards de dollars en 2014, avec une fortune passée de 7,8 à 12,9 milliards.

    Crédits: Image: Aude de Cazenove/Rea

Un Suisse (d'adoption) dans le top 5 mondial des personnalités ayant engrangé les plus gros gains en 2014: le Français Patrick Drahi, domicilié en Valais depuis une quinzaine d'années (tandis que sa famille réside à Cologny, GE), se hisse au 5e rang mondial pour les gains en 2014, avec 5,1 milliards de dollars empochés sur les douze derniers mois. Entre décembre 2013 et décembre 2014, sa fortune estimée par Wealth-X est passée de 7,8 à 12,9 milliards de dollars (Bilan l'estimait voici quelques semaines entre 8 et 9 milliards de francs dans son classement des 300 plus riches 2014).

Le Français reste toutefois loin de Jack Ma: le CEO d'Alibaba se retrouve en tête du classement des plus gros gains 2014 établi par Wealth-X. L'IPO de la plateforme chinoise d'e-commerce a contribué à augmenter son capital de 18,5 milliards de dollars cette année, pour atteindre 29,2 milliards, soit une augmentation de 173%. Une belle réussite pour celui qui a démarré sa carrière comme professeur d'anglais.

Mark Zuckerberg au top, Jeff Bezos au flop

Entre le Chinois et le Français se retrouvent trois Américains habitués de ce classement annuel: Warren Buffett, Bill Gates et Mark Zuckerberg, respectivement 1er, 2e et 5e dans le palmarès l'an dernier. Le patron de Berkshire Hathaway a gagné 13,5 milliards de dollars en 2014 et posséderait désormais un capital de 72,6 milliards de dollars (59,1 milliards en 2013, +23%). L'ex-CEO de Microsoft a gagné 10,5 milliards de dollars au cours des douze derniers mois, portant sa fortune à 83,1 milliards (+14%). Enfin, le fondateur de Facebook a quant à lui augmenté sa fortune de 8,4 milliards de dollars, passant de 24,7 à 33,1 milliards.

A contrario, certaines grandes fortunes placées dans la liste des titulaires de plus gros gains en 2013 se retrouvent dans le top 5 des pertes cette année. Jeff Bezos (CEO d'Amazon) et Sheldon Adelson (magnat de l'immobilier et des casinos) on respectivement enregistré des pertes de 5,5 et 5,2 milliards de dollars cette année: le patron d'Amazon voyant sa fortune chuter de 34,4 à 28,9 milliards de dollars, et son compatriote reculant de 35,3 à 30,1 milliards.

Le podium des pertes réunit Asie et Europe avec le Chinois Lui Chee Woo, chairman du K. Wah Group qui détient le Galaxy Entertainment Group (hôtellerie et casinos à Macao), le Japonais Masayoshi Son, CEO de SoftBank, et le Russe Leonid Mikhelson, magnat des matières premières et de l'énergie. Ce dernier aurait perdu en douze mois 7 des 17 milliards de sa fortune de fin 2013, se retrouvant avec dix milliards de dollars aujourd'hui.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."