Bilan

Passées les incertitudes, le bitcoin flambe à nouveau

La devise a franchi le cap symbolique des 4000 dollars à la mi-août. La conséquence de la levée des inquiétudes liées à l’introduction de la solution SegWit. Ce nouveau protocole doit permettre de fluidifier les transactions.

Le bitcoin a repris sa folle ascension depuis le debut de mois d'août.

Rien ne semble pouvoir arrêter la folle ascencion du bitcoin. Le 14 août dernier, le bitcoin a franchi le cap symbolique des 4000 dollars. Après un pic à quelque 4400 dollars datant du 17 août, il s’établissait autour de 4200 dollars à la fin de la semaine dernière. Depuis le début du mois, le bitcoin a grimpé de 50%. Une hausse qui porte la valeur totale de la monnaie cryptée à plus de 70 milliards de dollars. Les investisseurs montrent en effet toujours davantage d’intérêt pour la technologie de la blockchain qui permet de conserver et de transférer de l’argent avec des ordinateurs, indépendamment des banques et de toute autorité centrale.

Lire aussi : Swissquote lance le trading de bitcoin sur sa plateforme

Cette nouvelle flambée intervient après l’introduction du mécanisme Segregated Witness (SegWit), le 1er août dernier. Cette solution doit remédier aux insuffisances du système qui peine à absorber la croissance car le réseau bitcoin ne peut gérer qu'une dizaine d'opérations par seconde. Comparées aux milliers d'opérations que règlent les réseaux Visa ou PayPal sur la même durée, il y a là une limite structurelle, souligne la publication internet The Conversation.

Les secrets du SegWit

Cette faiblesse provient notamment du fait qu'un bloc (soit un ensemble de transactions qui forme l'unité fondamentale du système) est limité à une taille de 1 mégaoctet (Mo). Le réseau est conçu pour valider un bloc toutes les 10 minutes. Un rythme qui rend le système très peu liquide. Pour remédier à cela, deux approches ont été privilégiées. La première consiste à alléger les blocs en gérant différemment certaines informations, grâce à mécanisme baptisé Segregated Witness (SegWit). Tout en restant compatible avec le système actuel, le modèle SegWit gère une partie des données en dehors des blocs.

Lire aussi : Guerre civile au pays du bitcoin

La seconde proposition consiste tout simplement à accroître la taille des blocs. Les promoteurs du bitcoin se rattachant à cette tendance souhaitent en priorité une expansion rapide de la cryptomonnaie.  A la fin juillet, des membres de cette mouvance ont créé une devise concurrente appelée Bitcoin Cash, capable de supporter davantage de transactions. La nouvelle devise n’a rencontré qu’un succès relatif et affiche un taux de change stable de 300 dollars pour un bitcoin cash, explique le New York Times.

Après des inquiétudes au début de l’été, la grande majorité de la communauté du bitcoin s’est ralliée au mécanisme SegWit, levant ainsi les incertitudes sur l’avenir de la monnaie cryptée. Rassurant les investisseurs, ce mouvement explique en grande partie l’envolée des prix du bitcoin.

Lire aussi : L'ether est en passe de supplanter le bitcoin

La prédominance du mécanisme SegWit oriente le bitcoin vers un rôle de stockage de valeur similaire à celui l’or, plutôt que celui d’un moyen de paiement à large échelle. Cette conception rencontre un large écho au Japon et en Corée du sud. Les investisseurs de ces deux pays effectuent une part croissante de l’ensemble des transactions sur le bitcoin, dépassant déjà leurs homologues chinois sur 2017.

Le bitcoin bientôt à 5000 dollars?

Chez Goldman Sachs, l’analyste Sheba Jafari indique dans une note envoyée à ses clients que lors d’une cinquième vague de hausse, le bitcoin pourrait approcher le seuil des 5000 dollars, avant de subir une correction drastique. BusinessInsider rapporte que d’autres observateurs partagent l’idée que le bitcoin va grimper percer le plafond des 5000 dollars, comme Arthur Hayes, CEO de la plateforme de trading BitMEX: « Du moment que la solution SegWit s’implante de manière durable, je crois que la barre des 5000 dollars est à portée de main. »

Lire aussi : La Suisse Mecque du bitcoin pour les start-up

Amis investisseurs, une seule chose est certaine : le bitcoin va continuer à évoluer sur des montagnes russes et vous en faire voir de toutes les couleurs.

 

 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."