Bilan

Nouvelles charges contre les ex-banquiers de Wegelin

Les trois ex-collaborateurs de l’ancienne banque privée helvétique doivent répondre d'obstruction fiscale en plus de complot pour avoir favorisé l'évasion fiscale.

Alors que Loretta Lynch attend toujours de pouvoir être confirmée par le Sénat à la tête du Département de la Justice (DOJ), les autorités américaines ne relâchent pas leur étreinte sur les banquiers helvétiques. La semaine dernière, elles ont décidé de rajouter un chef d’accusation contre Michael Berlinka, Urs Frei et Roger Keller, les trois anciens collaborateurs de l’ancienne banque privée helvétique Wegelin.

Les trois hommes doivent désormais répondre d’obstruction fiscale en plus du complot pour avoir favorisé l’évasion fiscale. Ils risquent jusqu’à huit ans de prison au lieu des cinq ans qui découlaient de l’acte d’accusation original en 2012, mais les experts ne s’attendent pas à une peine aussi longue s’ils sont reconnus coupables. Ce nouveau chef d’accusation donne plus d’arguments au gouvernement américain dans un éventuel procès.

Roger Keller a été arrêté au début du mois dernier en Allemagne. Il risque une éventuelle extradition vers les Etats-Unis et une confrontation avec le juge Rakoff qui avait fait déjà au présidé au cas Wegelin, à l’issue duquel la banque privée helvétique avait plaidé coupable d’évasion fiscale en 2013.

Jean-Cosme Delaloye

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."