Bilan

Misez sur les actions européennes!

Dans un environnement mouvant qui milite en faveur d’une gestion flexible et sélective, l’Europe est la région la plus attractive. Sélection de titres où investir cette année.

Deutsche Telekom fait partie des valeurs plébiscitées.

Crédits: Dr

Après une année 2015 rythmée par la politique des banques centrales, la croissance et l’inflation – ou leur absence – devraient modeler les performances en 2016. Et l’Europe est clairement la région la plus attractive. Le Vieux-Continent offre ainsi une grande visibilité et tire parti de facteurs de soutien puissants, notamment l’amélioration de la conjoncture. Sur le front de la politique monétaire, la BCE entend jouer pleinement son rôle de garde-fou. Son président, Mario Draghi, n’exclut pas d’aller encore plus loin en mars prochain. 

L’optimisme est de mise sur les actions européennes, mais il est nécessaire de conserver une certaine prudence. Après quatre années de hausse sur les marchés, les valorisations paraissent dans l’ensemble raisonnables. Malgré tout, la croissance bénéficiaire doit prendre le relais, ce qui passera par la progression des chiffres d’affaires et surtout celle des marges. Le potentiel de croissance des bénéfices augure un rattrapage significatif.

La hausse des marchés européens devrait se poursuivre en 2016, mais à un rythme plus modéré que l’an dernier. Dans ce contexte, il est préférable d’adopter un profil plus défensif avec davantage de valeurs de rendement au sein des portefeuilles. Certaines valeurs décotées offrent également des opportunités. Les entreprises de la zone euro exposées au marché domestique nous semblent les mieux positionnées pour tirer parti de la reprise.  

Trois secteurs à privilégier  

Les valeurs de rendement sont plébiscitées pour leur qualité défensive dans un contexte de taux bas, à l’image de Deutsche Telekom. L’entreprise tire parti d’un niveau de dividende très stable qui devrait fortement progresser dans les années à venir. Le secteur des télécommunications se démarque en raison d’une baisse de la pression concurrentielle, permettant une stabilisation des revenus, et d’un mouvement de consolidation particulièrement actif en Europe. De la même manière, les valeurs de croissance bénéficient de facteurs de soutien. Ainsi, un intérêt particulier doit être porté aux titres tels que Bouygues Telecom, KPN, Telecom Italia ou encore Vodafone.

Le secteur de l’aéronautique, par exemple, peut se prévaloir d’une visibilité importante sur son activité et d’une forte résistance aux aléas de la conjoncture tout en profitant pleinement de la baisse du prix du pétrole. L’environnement économique plus stable en Europe, la forte sensibilité à la parité EUR-USD et la décote historique d’Airbus nous semblent être autant d’éléments importants pour sélectionner la société. L’entreprise devrait continuer à connaître une croissance significative grâce au succès de l’A350 et des programmes Neo. 

Au sein des titres décotés, Peugeot, qui a achevé sa restructuration avec succès, présente un grand intérêt. L’arrivée d’un nouveau directeur général, spécialiste du secteur, la forte croissance des ventes en Chine en partie grâce au partenariat avec Dong Feng  et l’assainissement du bilan sont autant d’éléments qui ont permis au titre de surperformer son secteur. Le secteur automobile européen profite également de très bons chiffres et offre toujours de très belles perspectives en raison du rattrapage à venir des marchés espagnol, italien et français.

Enfin, la thématique des fusions-acquisitions devrait continuer à animer les marchés au cours des prochains mois, notamment au sein du secteur de la consommation non cyclique (luxe ou encore spiritueux). Les bilans des entreprises le permettent encore et elles cherchent toujours des relais de croissance. Une croissance modeste, des taux d’intérêt bas et une inflation toujours au plancher favorisent les opérations de croissance externe, visant à maintenir le niveau des prix, soutenir les marges et créer de nouvelles synergies.  

* Coresponsable de la gestion actions européennes chez Edmond de Rothschild Asset Management

Philippe Lecoq

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."