Bilan

Miser sur l’essor mondial des smart cities

D’ici à 2050, 70% de la population mondiale habitera en ville. Un fonds thématique de la Banque Pictet cherche à tirer profit du fort potentiel des villes intelligentes du futur.

  • Crédits: Dr

Investir dans les smart cities de par le monde, c’est une idée qu’a lancée Pictet Asset Management avec son fonds Pictet-SmartCity. 

Constat:le monde converge progressivement vers les villes. Aujourd’hui,  55% de la population vit
en zones urbaines et ce pourcentage atteindra 70% en 2050. Les villes sont un moteur de croissance  pesant 80% du PIB global,  ce qui en fait aussi les principales émettrices de 70% des gaz à effet de serre. 

Sur cette base, le fonds thématique de la Banque Pictet cherche à tirer profit du fort potentiel de croissance d’entreprises innovantes qui offrent des solutions intelligentes et durables aux villes pour accompagner l’accélération de leur urbanisation avec davantage d’efficacité, de digitalisation et de respect de l’environnement. 

«De très nombreuses opportunités d’investissement»

«La transformation des villes crée de très nombreuses opportunités d’investissement», estime Ivo Weinöhrl, qui cogère activement le fonds SmartCity avec sa collègue Lucia Macaccaro.

Se basant sur un rapport d’Orbis Research paru en mars 2018, il estime la croissance du marché global des smart cities à 24,3% par an sur les cinq prochaines années pour atteindre 2000 milliards de dollars en 2023. 

Ivo Weinöhrl, senior Investment Manager chez Pictet. (Crédits: Pictet)

Les gérants sélectionnent pour ce fonds des sociétés actives dans la mobilité et les transports, les infrastructures, l’immobilier, la gestion durable des ressources ou encore les technologies et services permettant d’améliorer la vie urbaine au XXIe siècle. 

Ivo Weinöhrl se base sur trois axes pour la sélection des sociétés: le volet construction et planification, le volet services et infrastructures  et le volet logement et vie quotidienne en milieu urbain. Dans le premier volet, il cite des groupes comme les éditeurs de logiciels Autodesk (Etats-Unis) et Dassault Systèmes (France), le promoteur immobilier Vanke (Chine), les fabricants d’ascenseurs et d’escaliers roulants Kone (Finlande) et Schindler (Suisse), ainsi que Daikin Industries (Hongkong). 

Dans le deuxième, il cite des sociétés de gestion des déchets comme Waste Management (Etats-Unis), Republic Services (Etats-Unis) ou Beijing Enterprises Water (Hongkong) et des acteurs des réseaux électriques comme les groupes français Legrand et Schneider Electric ou l’helvético-suédois ABB. 

On trouve encore dans ce segment l’anglais Segro (mobilité) ou des acteurs de l’infrastructure digitale et les paiements sans cash (Cisco, Ericsson, Nokia, Visa, MasterCard…). 

Enfin, le troisième volet mise sur des régies et courtiers qui vont bénéficier du boom des rénovations et de l’écoefficience des appartements en Allemagne comme Vonovia  Deutsche Wohnen ou de l’essor des crèches d’entreprise (Bright Horizons). 

Font également partie de ce volet aussi les sociétés favorisant la logistique autour de l’alimentation, le télétravail ou la télémédecine pour accompagner les nouveaux styles de vie urbains qui émergent avec l’ère digitale.

Au moins 50% d’exposition

Le fonds composé de 47 entreprises n’investit que dans des sociétés cotées et affiche une exposition de 60% à des entreprises américaines, de 25% à des européennes et de 15% à des sociétés d’Asie-Pacifique. 

Les entreprises choisies par le fonds doivent avoir au moins 50% d’exposition au secteur des smart cities. Par exemple, Uber remplirait les critères pour être dans le fonds, mais pas Tesla, explique Ivo Weinöhrl. 

Le gérant de Pictet ajoute: «En cas de correction des marchés, la demande pour ces entreprises se maintiendra, car avec les smart cities, nous sommes face à un phénomène en croissance structurelle.» 


Les 10 plus grandes agglomérations du monde

Agglomération Pays Population km2 Hab/km2

1 Tokyo Japon 38 050 000 8547 4500

2 Jakarta Indonésie 32 275 000 3302 9800

3 Delhi Inde 27 280 000 2202 12 400

4 Manille Philippines 24 650 000 1813 13 600

5 Séoul Corée du Sud 24 210 000 2745 8800

6 Shanghai Chine 24 115 000 4015 6000

7 Mumbai Inde 23 265 000 881 26 400

8 New York Etats-Unis 21 575 000 11 875 1700

9 Pékin Chine 21 250 000 4144 5100

10 São Paulo Brésil 21 100 000 3043 6900


80% du pib mondial est produit dans les villes

Leur contribution à la richesse nationale est supérieure à leur poids démographique

(Crédits: Dr)

Paris - 16% des Français vivent à Paris. Ils contribuent à 27% du produit intérieur brut (PIB) du pays.

Kinshasa - 85% du PIB de la République démocratique du Congo est produit à Kinshasa, par 13% de la population.

Manille - La capitale des Philippines concentre 12% de la population, mais 47% du PIB.

Zaki Myret
Myret Zaki

RÉDACTRICE EN CHEF DE BILAN de 2014 à 2019

Lui écrire

En 1997, Myret Zaki fait ses débuts dans la banque privée genevoise Lombard Odier Darier Hentsch & Cie. Puis, dès 2001, elle dirige les pages et suppléments financiers du quotidien Le Temps. En octobre 2008, elle publie son premier ouvrage, "UBS, les dessous d'un scandale", qui raconte comment la banque suisse est mise en difficulté par les autorités américaines dans plusieurs affaires d'évasion fiscale aux États-Unis et surtout par la crise des subprimes. Elle obtient le prix de Journaliste Suisse 2008 de Schweizer Journalist. En janvier 2010, Myret devient rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan. Cette année-là, elle publie "Le Secret bancaire est mort, vive l'évasion fiscale" où elle expose la guerre économique qui a mené la Suisse à abandonner son secret bancaire. En 2011, elle publie "La fin du dollar" qui prédit la fin de la monnaie américaine à cause de sa dévaluation prolongée et de la dérive monétaire de la Réserve fédérale. En 2014, Myret est nommée rédactrice en chef de Bilan. Elle quitte ce poste en mai 2019.

Du même auteur:

L'INSEAD délivre 40% de MBA en Asie
La bombe de la dette sera-t-elle désamorcée ?

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."