Bilan

Mirabaud voit ses gains bondir en 2016

L'établissement privé genevois Mirabaud a vu son bénéfice net bondir de 16,7% à 31,6 millions de francs au cours de 2016.

Les revenus de la banque ont très légèrement reculé à 289,0 millions de francs.

Crédits: Keystone

Le groupe bancaire Mirabaud a vu son bénéfice net bondir de 16,7% à 31,6 mio CHF au cours de 2016, malgré un léger recul des produits d'exploitation. Au bouclement de l'exercice, l'établissement privé genevois comptait des avoirs totaux administrés à hauteur de 33,1 mrd CHF, contre 31,6 mrd à la fin du 1er semestre, indique-t-il dans un communiqué diffusé mercredi.

Les revenus de la banque ont très légèrement reculé (-0,7%) à 289,0 mio CHF. Dans le détail, les commissions ont été à peu près stables, à 227,7 mio CHF, les opérations sur intérêts ont bondi de 39,3% à 24,1 mio et celles de négoce se sont contractées de 16,7% à 30,3 mio.

Les charges d'exploitation, hors amortissements et impôts, ont pu être ramenées à 244,4 mio CHF (-2,4%) "grâce à une maîtrise continue de coûts", précise Mirabaud.

"Dans un contexte concurrentiel soumis à de nouvelles réglementations, nos résultats traduisent les bonnes performances de nos activités", souligne Yves Mirabaud, associé gérant Senior, cité dans le communiqué. La stratégie de développement international continue à déployer ses effets, la banque enregistrant à nouveau une progression sur tous les marchés où elle est présente, poursuit-il.

Après avoir fléchi au 1er semestre, les avoirs administrés se sont repris en 2e partie d'année et ont dépassé ceux enregistrés au bouclement de l'exercice 2015. Le total du bilan consolidé, essentiellement constitué de dépôts de la clientèle au passif, s'établit à 4,33 mrd CHF.

"Deux tiers des actifs sont déposés auprès de la Banque Nationale Suisse ou sont investis principalement dans des papiers monétaires d'Etats à court terme". Le Groupe affiche un ratio de fonds propres durs (Tier 1) stable de 20%, "nettement supérieur aux exigences fixées par Bâle III", précise Mirabaud.

La direction de la banque n'a pas formulé d'objectifs chiffrés pour l'exercice en cours, mais dit vouloir "poursuivre ses investissements maîtrisés afin de continuer d'offrir à sa clientèle des prestations d'excellence".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."