Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Mario Draghi défend le maintien des taux bas "bien après" le QE

Les mots de Draghi vont également à l'encontre des espoirs allemands que la période des taux ultra-bas ou négatifs approchait de sa fin.
Cette politique passe mal en Allemagne où l'on accuse la BCE de faire le jeu des pays du sud de la zone euro aux dépens des épargnants.
1 / 2

AWP