Bilan

Londres vendra Lloyds Banking Group au public cette année

Le gouvernement britannique détient actuellement 9,2% de Lloyds Banking Group (LBG), qui avait été partiellement nationalisé à la suite de la crise financière de 2008/09.

La banque, dont l'Etat possède actuellement 9,2%, vient de lui reverser un dividende de 130 millions de livres (165 millions d'euros).

Crédits: Reuters

Le gouvernement britannique a annoncé mardi qu'il allait proposer au grand public d'acheter des actions de Lloyds Banking Group (LBG) cette année, après avoir repoussé cette vente en janvier en raison des turbulences sur les marchés.

La banque, dont l'Etat possède actuellement 9,2%, vient de lui reverser un dividende de 130 millions de livres (165 millions d'euros). L'établissement partiellement nationalisé à la suite de la crise financière de 2008/09 a ainsi reversé plus de 16,8 milliards de livres au total, indique le Trésor dans un communiqué.

"Je suis déterminée à bâtir sur ce succès en mettant des actions Lloyds à la disposition du public cette année, afin que nous puissions bâtir une démocratie d'actionnaires et continuer à réduire notre dette", a commenté Harriett Baldwin, secrétaire d'Etat au Trésor.

Le gouvernement a annoncé le report sine die de cette vente en début d'année. "Avec ces marchés financiers turbulents, ce n'est pas le bon moment pour vendre", avait alors expliqué le chancelier de l'Échiquier, George Osborne.

Après être monté jusqu'à 40% du capital de l'établissement en 2009, Londres s'en est progressivement désengagé en vendant des parts à des investisseurs institutionnels.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."