Bilan

Lombard Odier publie des résultats en progression de 12%

Lombard Odier a dégagé un bénéfice de 70 millions de francs. La comparaison annuelle du résultat est inédite, la banque ayant présenté pour la première fois ses chiffres au premier semestre 2014.

Lombard Odier a présenté pour la première fois ses chiffres complets au premier semestre 2014.

Crédits: Keystone

Lombard Odier a dégagé un bénéfice net consolidé de 70 mio CHF, en progression de 12%, indique l'établissement vendredi. La comparaison annuelle du résultat est inédite pour le public, la banque genevoise ayant présenté pour la première fois ses chiffres complets au premier semestre 2014. Le franc fort a creusé les avoirs clientèle lors des six premiers mois de l'année. Le groupe ne fournit aucune prévision pour le second semestre.

Le résultat opérationnel, ajusté des corrections de valeurs, amortissements et provisions, s'est adjugé 9%, à 100,3 mio CHF. "Nous avons réalisé de bons résultats financiers au premier semestre 2015 malgré un environnement boursier difficile", a commenté Patrick Odier, associé-gérant senior, cité dans le communiqué.

Une hausse de 6% est constatée pour les produits d'exploitation, qui se sont inscrits à 557,5 mio CHF. Toutes les activités s'affichent en hausse. Les opérations d'intérêts ont résisté aux taux négatifs et leur recettes ont progressé de 19%, à 28,9 mio CHF. Les revenus tirés des opérations de commissions et de prestations de service ont grappillé 4% à 460 mio CHF. Les opérations de négoce ont généré des produits de 59,6 mio CHF (+12%), tandis que les autres résultats ordinaires ont enflé de 28%, à 8,9 mio CHF.

Les charges se sont alourdies sur un an, à 449,3 mio CHF, soit une progression de 5%. Les frais de personnel ont pris 7,2% à 358,9 mio CHF. Le ratio coûts/revenus atteint 80%, un niveau qui reflète "des investissements stratégiques continus et une utilisation très prudente du bilan".

AVOIRS CLIENTÈLE À LA BAISSE

Les avoirs clientèle se sont inscrits à 209 mrd CHF, contre 215 mrd à fin 2014. La levée du plancher EUR/CHF en janvier 2015 et les fluctuations liées à l'euro et au dollar sont à la source de cette baisse. Ces avoirs proviennent à hauteur de 112 mrd CHF de la clientèle privée et de 47% de la gestion d'actifs. Les clients des technologiques et bancaires ont confié 50 mrd CHF à Lombard Odier. La masse sous gestion représente 155 mrd du total, contre 156 mrd précédemment.

A l'actif du bilan, les liquidités se sont repliées de 3,4% à 10,38 mrd CHF. Deuxième poste, les créances sur la clientèle se sont renforcées à 2,52 mrd CHF (+15,4%). Au passif, les dépôts clientèle ont fondu de plus de 11% à 13,43 mrd CHF. La somme du bilan accuse un repli de 9%, à 16,8 mrd CHF.

En six mois, le ratio de fonds propres durs a grappillé 0,1 point de pourcentage, à 22,7%.

"Notre solide position financière nous permet de poursuivre nos investissements dans nos zones de croissance. Nous continuons de mettre l'accent sur le développement de notre clientèle privée en Europe, en Suisse et dans les pays émergents", affirme M. Odier.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."