Bilan

Lombard Odier enregistre un bénéfice opérationnel de 170,5 millions en 2014

Lombard Odier a publié son premier rapport annuel. Le groupe bancaire genevois a dégagé en 2014 un bénéfice opérationnel de 170,5 millions de francs.

A la fin de l'exercice, les actifs sous gestion s'élevaient à 161 mrd CHF pour des actifs totaux de la clientèle de 215 mrd CHF.

Crédits: Dr

Lombard Odier a dégagé en 2014 un bénéfice opérationnel de 170,5 mio CHF. Le groupe bancaire genevois, qui a changé de statut juridique pour devenir une société anonyme en commandite par actions, a publié son premier rapport annuel. Une partie des chiffres avait déjà été dévoilée en mars.

Les opérations de commissions et prestations de service, principale source de revenus de la banque, ont généré un produit de 862,1 mio CHF. Le résultat des opérations de négoce a atteint 97,0 mio CHF, tandis que les recettes issues des opérations d'intérêts se sont fixées à 47,9 mio CHF. Les autres produits ordinaires représentent des revenus de 9,1 mio CHF. Le produit d'exploitation total, publié en mars, reste à 1,03 mrd CHF.

Les charges d'exploitation ont atteint 837,6 mio CHF, dont plus de 640 mio pour les frais de personnel. Le groupe employait en décembre dernier 2100 personnes (2106 équivalents plein temps) réparties dans 26 bureaux à travers le monde.

La charge fiscale de Lombard Odier pour l'exercice écoulé s'est montée à 44,8 mio CHF, pour un taux d'imposition moyen pondéré de 27,2%. Le bénéfice consolidé, présenté il y a deux mois, s'est élevé à 119,9 mio CHF.

Les fonds propres durs se sont inscrits à 971,9 mio CHF pour un ratio de 22,6%.

PROVISIONS POUR LITIGES FISCAUX

A la fin de l'exercice, les actifs sous gestion s'élevaient à 161 mrd CHF pour des actifs totaux de la clientèle de 215 mrd CHF. Un reflux net d'argent de 2,5 mrd CHF de la part de la clientèle institutionnelle, soit 1% de la masse sous gestion, a été constaté lors de l'exercice écoulé.

A l'actif du bilan de 18,5 mrd CHF, les liquidités du groupe bancaire frôlaient 11 mrd CHF à fin 2014. Au passif, les dépôts clientèle se situaient à 15,1 mrd CHF.

Les provisions ont passé en décembre dernier à 228 mio CHF de 245,8 mio au début de l'exercice. Cette somme englobe notamment le montant à payer dans le cadre de l'accord fiscal (Rubik) entre la Suisse et le Royaume-Uni, ainsi que la participation de Lombard Odier au programme fiscal américain, précise le groupe dans son rapport. Si l'on retire les sommes prévues pour impôts latents, la banque affichait des provisions de 130,4 mio CHF à fin 2014.

Par ailleurs, l'établissement souligne n'avoir constitué aucune provision, hormis les frais de défense, pour l'action en justice intentée par les liquidateurs des fonds Fairfield Sentry Ltd, Fairfield Sigma Ltd et Bernard L. Madoff investments Securities LLC. L'évolution des procédures est "favorable" à la banque, précise le rapport.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."