Bilan

Lombard Odier doit payer encore 5,3 millions de dollars aux Etats-Unis

Le groupe bancaire genevois Lombard Odier doit effectuer un paiement supplémentaire de 5,3 millions de dollars aux autorités américaines dans le cadre du conflit fiscal.

Lombard Odier a toutefois annoncé elle-même ces comptes non déclarés et a coopéré entièrement avec le DoJ.

Crédits: keystone

Le groupe bancaire genevois Lombard Odier doit effectuer un paiement supplémentaire de 5,3 millions de dollars aux autorités américaines dans le cadre du conflit fiscal. Lors de la conclusion d'un accord amiable fin 2015, la banque n'a pas révélé certains comptes liés aux Etats-Unis et pour lesquelles elle devait avoir ou du moins aurait dû avoir connaissance, a indiqué le Département de justice (DoJ) mercredi.

Lombard Odier a toutefois annoncé elle-même ces comptes non déclarés et a coopéré entièrement avec le DoJ, a précisé ce dernier. Le groupe genevois fait partie de la catégorie 2 du programme fiscal américain. Le 31 décembre 2015, il avait accepté de payer 99,8 millions de dollars pour échapper à des poursuites pénales.

Entre mars 2015 et janvier 2016, selon les données du DoJ, 80 banques suisses ont réglé le conflit fiscal avec les autorités américaines à propos de comptes non déclarés de ressortissants américains. Au total, le DoJ a prononcé des amendes de 1,36 milliard de dollars. Dans le cadre du programme fiscal, les banques ont accepté de fournir des informations détaillées aux autorités américaines à propos de leurs affaires avec des clients américain.

Une série de banques classées en catégorie 1 n'ont pas encore réglé le conflit avec les autorités US, qui les soupçonnent d'avoir violé les lois américaines. En juillet, la société financière Mirelis et la Neue Privat Bank ont conclu des accords. Les banques cantonales de Zurich et de Bâle, ainsi que la banque privée genevoise Pictet, HSBC Private Bank et Rahn+Bodmer n'ont pas encore réglé l'affaire.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."