Bilan

Libor: la peine de l'ex-courtier d'UBS réduite à 11 ans en appel

L'ex-courtier Tom Hayes, qui avait été condamné à une peine de 14 ans de prison pour avoir manipulé le Libor, a vu sa peine réduite lundi à 11 ans, lors d'un jugement en appel.

Pour se défendre, l'ex-courtier avait expliqué que la manipulation du taux était "monnaie courante" dans l'industrie financière. Ses avocats avaient aussi fait valoir que le jeune homme souffrait du syndrome d'Asperger, un trouble autistique.

Crédits: AFP

L'ex-courtier Tom Hayes, qui avait été condamné à une peine de 14 ans de prison pour avoir manipulé le taux interbancaire Libor, a vu sa peine réduite lundi à 11 ans, lors d'un jugement en appel à Londres.

L'ancien employé des banques UBS et Citigroup avait été condamné par la justice britannique au mois d'août dans cette affaire qui a ébranlé le monde de la finance.

La Cour d'appel a accepté lundi de réduire sa peine de prison de trois ans mais a confirmé sa culpabilité.

"Cette Cour doit signifier clairement à tous sur les marchés financiers et autres de la City de Londres que les conduites de ce type, impliquant la manipulation frauduleuse des marchés, aura pour conséquence des condamnations sévères à des peines très longues qui, en fonction des circonstances, pourront être significativement plus longues que la présente condamnation", a déclaré le juge, Lord Thomas.

D'après l'Office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO), Tom Hayes avait orchestré de septembre 2006 à septembre 2010 un système de collusion avec des traders des banques suisse UBS et américaine Citigroup, mais aussi avec ceux d'autres établissements, afin d'influencer à leur avantage le niveau du Libor.

Pour se défendre, l'ex-courtier avait expliqué que la manipulation du taux était "monnaie courante" dans l'industrie financière. Ses avocats avaient aussi fait valoir que le jeune homme souffrait du syndrome d'Asperger, un trouble autistique.

Le Libor est un taux interbancaire fixé à Londres qui sert de référence pour de nombreux produits financiers, du compte épargne le plus classique au produit dérivé complexe, en passant par les emprunts immobiliers, les crédits à la consommation, les prêts aux entreprises et aux autorités publiques. Il concerne des centaines de milliers de milliards de dollars de transactions par an à travers le monde.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."