Bilan

Les taux négatifs ne profitent pas aux emprunteurs, selon une étude

Les banques répercutent sur les clients ayant souscrit des prêts hypothécaires les frais occasionnés par les taux négatifs introduits par la BNS.

"Les banques suisses ont fortement étendu les marges dans les activités de crédit et d'hypothèque", une pratique ayant pour conséquence que les taux négatifs désavantagent les clients hypothécaires au profit des épargnants, a constaté EY dans une étude.

Crédits: Keystone

Les taux négatifs introduits par la Banque nationale suisse (BNS) ne profitent pas aux emprunteurs, les banques répercutant sur les clients ayant souscrit des prêts hypothécaires les frais occasionnés par cette mesure visant les dépôts, a indiqué jeudi le cabinet de conseil EY.

"Les banques suisses ont fortement étendu les marges dans les activités de crédit et d'hypothèque", une pratique ayant pour conséquence que les taux négatifs désavantagent les clients hypothécaires au profit des épargnants, a constaté EY dans une étude.

Le cabinet a souligné que la marge d'intérêt des banques de détail suisses a reculé entre 2007 et 2014, la marge médiane étant passée de 161 à 119 points de base.

Actuellement, une banque de détail réalise une marge négative sur les nouveaux dépôts d'environ 50 à 80 points de base. Cette marge négative est intégralement répercutée sur les emprunteurs et notamment sur les emprunteurs d'hypothèques.

"Fin 2014, les banques de détail suisses n'ont déjà plus réalisé aucun rendement durable sur les fonds d'épargne", en raison de la faiblesse des taux. L'épargne n'était "intéressante que pour le refinancement des activités de crédit et des hypothèques", a précisé Peppi Schnieper, associé et dirigeant du conseil stratégique chez EY Financial Services.

Le cabinet estime que la progression des marges sur les hypothèques en Suisse favorise le secteur non bancaire, notamment les assurances et les caisses de pension.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."