Bilan

Les propos de Donald Trump renforcent le dollar

Les cambistes choisissent de se concentrer sur les aspects jugés bénéfiques pour les marchés des promesses de Donald Trump sur une réforme fiscale "phénoménale".

"Nous allons annoncer quelque chose dans les deux ou trois semaines qui sera phénoménal en termes d'impôts", a déclaré jeudi Donald Trump.

 

Crédits: AFP

L'euro baissait vendredi face à un dollar revigoré par les promesses du président américain Donald Trump d'une réforme fiscale "phénoménale", les cambistes choisissant de nouveau de se concentrer sur les aspects jugés bénéfiques pour les marchés de sa politique.

Vers 14H00 GMT (15H00 à Paris), l'euro valait 1,0622 dollar – tombant même vers 13H30 GMT à 1,0619 dollar, son niveau le plus faible en trois semaines – contre 1,0658 dollar jeudi vers 22H00 GMT.

La devise européenne gagnait du terrain face à la monnaie nippone, à 120,78 yens pour un euro contre 120,67 yens la veille.

Le billet vert aussi montait face à la devise japonaise, à 113,70 yens pour un dollar contre 113,22 yens la veille.

"La grosse nouvelle pour les marchés de devises est de nouveau venue jeudi de M. Trump, dont les propos sur une grande réforme fiscale ont donné un coup de pouce au dollar" en cette fin de semaine, a observé Tony Cross, analyste chez TopTradr.

"Nous allons annoncer quelque chose dans les deux ou trois semaines qui sera phénoménal en termes d'impôts", a déclaré jeudi le président des États-Unis.

M. Trump n'a pas fourni plus de détails, "mais ces commentaires ont suffi à revigorer" les attentes sur le programme de relance, qui avaient déjà vu le billet vert grimper après son élection, a expliqué Lee Hardman, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

"Les nouveaux records sur les marchés actions et le bond du dollar sont symptomatiques du fait que les marchés ont grand besoin d'un nouveau stimulus", a commenté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

"Le danger est que ... [les promesses] s'avèrent être une illusion et étant donné la tendance du nouveau président au mélodrame, le risque est que celles-ci en soient bien une" car il est "difficile de s'imaginer qu'il pourrait promettre quelque chose de tangible d'ici deux à trois semaines", a prévenu M. Hewson.

Depuis le début de l'année, "le dollar avait été mis sous pression car le marché avait déplacé son attention sur la perspective de politiques commerciales plus protectionnistes à attendre pendant la présidence Trump et sur les récentes tentatives de faire baisser le dollar en s'inquiétant de sa force", a noté M. Hardman.

Les cambistes guettaient vendredi une rencontre à Washington entre M. Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Le Japon, accusé par Donald Trump de dévaluer sa monnaie afin de rendre ses exportations plus compétitives, avait fustigé la semaine dernière les propos du président américain.

Vers 14H00 GMT, la livre britannique se stabilisait face à la monnaie européenne, à 85,23 pence pour un euro, et baissait face au billet vert, à 1,2464 dollar pour une livre.

Le franc suisse se stabilisait face à l'euro, à 1,0666 franc pour un euro, et baissait face au dollar, à 1,0041 franc pour un dollar.

La devise chinoise baissait face au billet vert, à 6,8793 yuans pour un dollar contre 6,8691 yuans jeudi à 15H30 GMT.

L'once d'or a fini à 1.225,75 dollars au fixing du matin, contre 1.236,80 dollars jeudi soir. Le cours de l'once de métal jaune souffrait d'un dollar revigoré et d'une baisse des inquiétudes sur la politique américaine après être monté mercredi à un sommet en trois mois (à 1.244,85 dollars) porté par des investisseurs en quête de sécurité dans un marché alors empreint d'incertitudes élevées.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."