Bilan

Les prêts de la Banque mondiale à leur pic depuis la crise financière

Frappés par la chute des cours des matières premières et par le ralentissement chinois, de nombreux pays du Sud sont en proie à des difficultés économiques.

Pendant son exercice fiscal 2015, les prêts accordés aux pays émergents et à faible revenu se sont élevés à 42,4 milliards de dollars, contre 40,8 milliards en 2014.

Crédits: AFP

Les prêts accordés par la Banque mondiale aux pays en développement ont atteint en 2015 leur plus haut niveau depuis la crise financière de 2008-2009, reflétant la menace de "puissants vents contraires", a annoncé l'institution lundi.

"Alors que les pays en développement continuent de faire face à de puissants vents contraires, la demande pour les prêts de la Banque mondiale s'est hissée à des niveaux inédits en dehors de périodes de crise", assure l'institution dans un communiqué.

Pendant son exercice fiscal 2015, les prêts accordés aux pays émergents et à faible revenu se sont élevés à 42,4 milliards de dollars, contre 40,8 milliards en 2014.

Les fonds destinés aux seuls pays émergents ont totalisé 23,5 milliards de dollars, contre seulement 14 milliards en 2006 avant l'éclatement de la crise financière mondiale.

Frappés par la chute des cours des matières premières et par le ralentissement chinois, de nombreux pays du Sud voient actuellement leurs sources de financement se tarir et sont en proie à des difficultés économiques.

"Les gouvernements des pays développés sont sous pression pour trouver de nouveaux moyens d'accélérer leur croissance dans cette période de ralentissement", a assuré Jan Walliser, un des vice-présidents de la Banque mondiale, cité dans le communiqué.

Une "importante" part des crédits qu'ils ont obtenus auprès de la Banque mondiale visent à "diversifier" les sources de croissance et à se préparer contre "de futures chocs", écrit l'institution dans son communiqué.

La Banque, qui tient son assemblée de printemps avec le FMI cette semaine à Washington, s'est fixée pour objectif d'éradiquer l'extrême pauvreté d'ici à 2030.

Son activité consiste principalement à financer par des prêts des projets de développement, notamment la construction d'infrastructures, dans les pays à faible revenu.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."