Bilan

Les intempéries ont causé 100 millions de francs de dégâts en 2016

Les dégâts provoqués par les intempéries en 2016, à hauteur de 100 millions de francs, ont été relativement faibles en comparaison avec la moyenne des années 1972-2015.

Les orages ont causé plus de deux tiers du montant total des dommages.

Crédits: Keystone

Inondations, glissements de terrain ou éboulements ont provoqué des dégâts à hauteur de 100 millions de francs en 2016 en Suisse. Le nord des Alpes a été particulièrement touché.

Les dommages ont été relativement faibles en comparaison avec la moyenne des années 1972-2015 (310 millions de francs). L'année 2007 a été la dernière avec de gros dégâts provoqués par les dangers naturels (700 millions), indique jeudi l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL).

Les orages ont causé plus de deux tiers du montant total des dommages (69%). Une somme nettement plus élevée que la normale (39%). Les précipitations continues ont été responsables d'un quart des ravages; la moyenne est de 57%. Les causes sont surtout les inondations et laves torrentielles (94%), suivies des chutes de pierres et éboulements (4%) et enfin des glissements de terrain (2%).

Le versant nord des Alpes a été plus fortement touché par les intempéries, en particulier les cantons de Bâle-Campagne, Argovie et Schwyz. Deux hommes ont perdu la vie; l'un dans le canton de Glaris et l'autre à Muotathal (SZ).

Dans le canton de Lucerne, un pan de falaise était tombé dans la petite Emme en janvier. L'inondation qui avait suivi avait provoqué d'importants dégâts dans la commune de Werthenstein.

L'institut WSL collecte depuis 1972 les informations sur les dommages liés aux intempéries. La banque de données créée avec l'assistance de l'Office fédéral de l'environnement contient des informations sur les dommages provoqués par les crues, les coulées de boue, les glissements de terrain ainsi que, depuis 2002, les éboulements et chutes de pierres.

Les dommages provoqués par les avalanches, la pression de la neige, les séismes, la foudre, la grêle et les tempêtes de vent ne sont pas pris en compte.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."