Bilan

Les gestionnaires d'actifs doivent se méfier de la diversification à outrance

La gestion d'actifs connaît une croissance galopante ces dernières années. Au fur et à mesure que cette tendance s'accélère, le fossé entre perdants et gagnants se creuse.

Une plus grande transparence et la numérisation des activités figurent également parmi les instruments prônés par le cabinet munichois.

Crédits: Keystone

La diversification des activités peut être profitable pour les gestionnaires d'actifs, à condition de ne pas en abuser. Le risque de ne pas atteindre les objectifs de performance s'avère plus important en cas de dispersion, avertit Roland Berger. Dans une étude publiée mardi, le cabinet de conseil préconise de briser l'exposition aux cycles économiques des entreprises actives dans ce domaine.

La gestion d'actifs connaît une croissance galopante ces dernières années. Au fur et à mesure que cette tendance s'accélère, le fossé entre perdants et gagnants se creuse.

Les observations menées dans le cadre de cette étude démontrent que les sociétés trop diversifiées peinent à atteindre leurs objectifs de performance ou à créer de la valeur ajoutée, considère Robert Buess, spécialiste bancaire auprès de Roland Berger à Zurich, cité dans le communiqué. En outre, un modèle d'affaires diversifié ne constitue pas une garantie de croissance et ne protège pas forcément la rentabilité.

Par ailleurs, Roland Berger rejette l'opposition entre gestion active et passive, fréquente au sein de la profession. Malgré des coûts plus élevés, il existera toujours une demande pour la première catégorie, par essence plus performante que la seconde.

Le débat devrait se recentrer sur la "cyclicité" des activités des gestionnaires d'actifs, explique la société de conseil. Afin de rendre les entreprises moins vulnérables aux aléas conjoncturels, il est nécessaire d'offrir une palette de produits répondant réellement aux désidérata des clients.

Une plus grande transparence et la numérisation des activités figurent également parmi les instruments prônés par le cabinet munichois.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."