Bilan

Les fusions-acquisitions dans les assurances repartent à la hausse

Le marché des fusions et des acquisitions repart à la hausse dans le domaine de l'assurance, constate le réassureur Swiss Re dans sa nouvelle étude sigma.

L'assureur britannique Aviva avait déposé en décembre dernier une offre de rachat de son concurrent Friends Life Group pour 5,6 milliards de livres (8,4 milliards de francs). Il s'agit de la plus grosse fusion de ces quinze dernières années dans la branche de l'assurance.

Crédits: AFP

Le marché des fusions et des acquisitions repart à la hausse dans le domaine de l'assurance, constate le réassureur Swiss Re dans sa nouvelle étude sigma. Le nombre de transactions reste toutefois bien en deçà des niveaux atteints avant la crise financière de 2008-2009.

Ces derniers mois, les activités de fusion et d'acquisitions dans l'assurance sont en augmentation au niveau mondial. Au total, ce sont 489 transactions qui ont été conclues en 2014, annonce Swiss Re dans un communiqué publié mardi.

Dans le détail, les annonces de transactions sont passées de 295 au premier semestre 2014 à 359 au second semestre. Ce mouvement a continué en 2015.

Et de citer notamment le cas de l'assureur britannique Aviva. Il avait déposé en décembre dernier une offre de rachat de son concurrent Friends Life Group pour 5,6 milliards de livres (8,4 milliards de francs). Il s'agit de la plus grosse fusion de ces quinze dernières années dans la branche de l'assurance.

La transaction, effectuée en mars, devrait permettre à Aviva de renforcer son bilan, tout en réduisant son endettement. Le groupe, qui a entre-temps annoncé la suppression de 1500 emplois, est devenu ainsi le plus gros assureur britannique, avec 16 millions de clients et près de 31'500 collaborateurs.

MARCHÉS ÉMERGENTS VISÉS

Selon Swiss Re, l'étude montre également que la confiance dans le marché des fusions et des acquisitions revient peu à peu. L'augmentation du nombre de transactions se concentre toutefois dans certains secteurs, notamment ceux des assureurs et réassureurs spécialisés, ainsi que parmi les intermédiaires d'assurances, type courtiers ou 'brokers'.

Les sociétés d'assurance visent en outre de nouveaux marchés. L'étude sigma constate un renforcement des fusions et des acquisitions sur les marchés émergents, notamment dans la région Asie-Pacifique et en Amérique latine. Swiss Re a lui-même investi l'an dernier au Brésil, en Colombie et en Chine.

PAS DE VAGUE GÉNÉRALISÉE

Mais cette reprise des activités sur le marché des fusions et des acquisitions est relative. Le nombre de 489 transactions pour 2014 reste bien en deçà des 674 annoncées en 2007, rappellent les auteurs de l'étude. Et la progression constatée ne devrait pas se transformer en vague généralisée.

Les incertitudes liées aux conditions macroéconomiques globales et aux modifications réglementaires de la branche réfrènent l'appétit des entreprises dans ce domaine. Dès 2016, un accord sur de nouvelles règles de solvabilité (Solvabilité II) entrera en vigueur dans l'Union européenne.

Les compagnies devront disposer de fonds propres proportionnels aux risques attachés aux polices d'assurance. Ce qui devrait inciter certains assureurs à des restructurations, afin d'améliorer leur rentabilité et de réaliser des économies, estiment les auteurs.

Enfin, rappelle l'étude sigma, le bilan des fusions et des acquisitions dans le domaine de l'assurance est mitigé. Les transactions qui se sont révélées les plus profitables concernent celles impliquant des entreprises du même pays, explique notamment Darren Pain, coauteur du rapport.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."