Bilan

Les fintechs font doucement leur chemin chez les utilisateurs suisses

Les fintechs entrent dans les habitudes des Suisses, toutefois plus doucement que dans d'autres pays comme la Chine ou le Royaume-Uni.

L'utilisation des produits fintechs est plus élevée dans les pays émergents. 

Crédits: Keystone

Les nouvelles technologies financières (fintechs) font leur entrée dans les habitudes des Suisses, toutefois plus doucement que dans d'autres pays, à l'instar de la Chine ou du Royaume-Uni, rapporte le cabinet de conseil EY suite à un sondage auprès de 22'000 consommateurs de 20 pays.

L'étude analyse le comportement des sondés vis-à-vis des fintechs, qui rassemblent des applications et services de paiement en ligne indépendants des banques, des plateformes de crédit en ligne ou encore des services de comparaison de primes d'assurance.

Au total 30% des internautes suisses utilisent régulièrement des applications fintech, un chiffre légèrement en dessous de la moyenne internationale de 33%.

Parmi les différentes catégories, ce sont les plateformes de transferts d'argent et de paiements qui remportent le plus de succès auprès des utilisateurs suisses. Plus de la moitié d'entre eux les utilisent. Ils sont toutefois plus réticents concernant les services en ligne de planification du budget (4%) ou de crowdfunding (10%).

L'utilisation des produits fintechs est plus élevée dans les pays émergents. Ainsi, 69% des chinois, 52% des indiens et 40% des brésiliens ont déjà utilisé ce types de services.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."