Bilan

Les fichiers Falciani révèlent des actes "criminels" d'HSBC Suisse

Les fichiers soustraits par Hervé Falciani à HSBC Private Bank ont été passés au crible par des journalistes de plus de 40 pays. Leurs enquêtes révèlent des pratiques systématiques d'évasion fiscale.

Hervé Falciani avait dérobé ces fichiers confidentiels pour les transmettre aux autorités fiscales françaises. L'ex-salarié de HSBC, qui a la double nationalité franco-italienne, a été inculpé en 2009 de vol de données par la justice suisse, qui a lancé un mandat d'arrêt international.

Crédits: AFP

Les fichiers soustraits par Hervé Falciani à HSBC Private Bank ont été passés au crible par des journalistes de plus de 40 pays. Leurs enquêtes révèlent des pratiques systématiques d'évasion fiscale. La banque genevoise a notamment abrité, jusqu'à récemment, l'argent de narcotrafiquants et de financiers du terrorisme.

Ces données subtilisées en 2008 à la filiale suisse de la banque britannique HSBC, qui contiennent des informations sur plus de 106'000 clients, avaient été obtenues par le quotidien français "Le Monde". Celui-ci les avait alors partagées avec le réseau du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).

Plus de 140 journalistes issus d'une cinquantaine de médias ont ainsi pu se pencher sur les entrailles de la banque privée genevoise. En Suisse, "L'Hebdo", "Le Temps", "Le Matin Dimanche", le "Tages-Anzeiger" et la "SonntagsZeitung" ont participé à cette opération, baptisée SwissLeaks. Leurs enquêtes ont été publiées lundi, "L'Hebdo" y consacrant une édition électronique spéciale.

Les fichiers consultés par les rédactions contiennent les bases de données clients (noms, dates de naissance, numéros de passeport, etc.), les notes des banquiers et les numéros IBAN des comptes, des mouvements bancaires, notamment. Selon les différents médias, il n'y a aucun doute sur leur authenticité.

On trouve notamment dans ces fichiers des Saoudiens suspectés d'avoir financé Oussama ben Laden dans les années 2000, des barons de la drogue ainsi que des trafiquants appartenant à des réseaux de blanchiment, d'après les enquêtes de ces journalistes. S'y mêlent également ventes d'armes et commerce illicite de diamants.

"HSBC Private Bank a accueilli un certain nombre de clients qui n'étaient pas entièrement en règle avec leurs obligations fiscales", admet la banque dans les colonnes du "Matin Dimanche", selon une position écrite consultée par l'ats. L'établissement indique que la "culture de compliance et les standards de due diligence chez HSBC Suisse étaient nettement plus bas qu'aujourd'hui".

Hervé Falciani avait dérobé ces fichiers confidentiels pour les transmettre aux autorités fiscales françaises. L'ex-salarié de HSBC, qui a la double nationalité franco-italienne, a été inculpé en 2009 de vol de données par la justice suisse, qui a lancé un mandat d'arrêt international. M. Falciani a été arrêté à Barcelone en 2012. Berne attend toujours son extradition.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."