Bilan

Les Etats-Unis visent trois banques suite au scandale Fifa

La justice américaine concentre ses recherches sur des paiements suspects auxquels la FIFA aurait procédé en faveur de sponsors, d'entreprises mais aussi de banques.

UBS, Credit Suisse et Julius Bär se trouveraient dans le viseur de la justice américaine dans le cadre des investigations liées au scandale de corruption de la Fifa.

Crédits: AFP

Les trois banques cotées au SMI -UBS, Credit Suisse et Julius Bär- se trouveraient dans le viseur de la justice américaine dans le cadre des investigations liées au scandale de corruption de la Fifa. Les autorités étasuniennes ont concentré leurs recherches sur des paiements suspects auxquels la fédération internationale de football aurait procédé en faveur de sponsors, d'entreprises mais aussi de banques, selon un article du "Wall Street Journal" (édition du 17.04).

Des procureurs américains tentent de déterminer si ces transferts pourraient relever d'une activité de corruption. Pour l'instant, aucun élément ne permet de prouver que les établissements concernés ont effectivement violé les lois contre le blanchiment d'argent. Les autorités espèrent toutefois trouver des indices dans les récentes révélations "Panama Papers".

Le diffuseur américain DirecTV, qui possède une participation minoritaire dans la société argentine de marketing sportif Torneos y Competencias, fait l'objet d'une attention particulière. L'année dernière, le président de Torneos a reconnu sa culpabilité dans une affaire de pots-de-vin pour l'attribution de droits de retransmission télévisés. Cette entreprise détiendrait un compte auprès de Credit Suisse, qui aurait accueilli des millions provenant la fédération argentine de football, affirme le quotidien américain.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."