Bilan

Les deux banques Rothschild enterrent la hache de guerre

La banque genevoise Edmond de Rothschild et son homologue parisienne Rothschild & Co ont trouvé un accord dans le litige qui les opposait sur leur raison sociale.

Fin du conflit entre les groupes genevois et parisien de la famille Rothschild.

Crédits: Keystone

La banque genevoise Edmond de Rothschild et son homologue parisienne Rothschild & Co ont trouvé un accord dans le litige qui les opposait sur leur raison sociale. A l'avenir, aucun des deux groupes ne pourra utiliser le nom Rothschild seul. Les deux banques vont par ailleurs clarifier leur relation en cédant leurs participations croisées.

L'accord n'impliquera aucun changement pour Edmond de Rothschild, qui va poursuivre ses activités sous cette marque, indique l'établissement genevois vendredi. Le groupe Rothschild & Co pourra conserver sa raison sociale, mais développera désormais ses activités de banque privée et de gestion d'actifs sous le nom Rothschild Martin Maurel, en France, en Belgique et à Monaco.

Le litige remonte à 2015, au moment où le groupe Paris Orléans a changé sa raison sociale en Rothschild & Co. La banque Edmond de Rothschild accusait la branche aînée de "préempter" le patronyme familial.

La conclusion de cet accord va également sceller une séparation claire entre les deux banques, qui détenaient chacune une participation dans l'autre. Rothschild & Co rachètera pour 75 millions d'euros (86,8 millions de francs) d'actions propres détenues par la banque genevoise.

Cette dernière livrera à son homologue parisienne 1,9 million d'actions Rothschild & Co pour un montant non précisé.

Edmond de Rothschild est dirigé et détenu par Benjamin et Ariane de Rothschild, les représentants de la branche cadette de la famille.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."