Bilan

Les cinq Rolex dans lesquelles investir

Envie d'investir dans un modèle qui prendra de la valeur avec le temps ? Le site Collector Square a compilé les données de centaines de milliers de transaction pour établir une sélection de cinq modèles de la maison genevoise.

Le prix moyen d'un modèle Daytona a été multiplié par deux en dix ans.  

Crédits: DR

Le marché des montres vintage et de l’investissement dans des modèles emblématique est toujours en plein essor. Il serait compris entre 2 à 3 milliards de dollars, d’après un article du magazine américain Fortune. Dans tous les articles dédiés au sujet, deux marques ressortent toujours en tête : Rolex  et Patek Philippe. Objetctif : faire l’acquisition d’un modèle d’occasion, plus ou moins récent, pour ensuite le revendre en tant que pièce vintage, soit quand elle aura dépassé les 20 ans au moins.

Le site Collector Square, l’un des leader européen de la vente en ligne d’articles de luxe de seconde main, a publié récemment un « Top 5 des Rolex dans lesquelles investir », en se basant sur l’évolution du marché ces dix dernières années. En plus de la demande observée sur le site lui-même, l’analyse se base sur les données de LuxPrice-index, qui agrège près de 300’000 résultats de ventes aux enchères dans le monde issues des principales maisons de vente. Voici donc ce top 5 des modèles de la marque genevoise. 

N°1 : La Daytona

Le prix moyen de ce modèle emblématique a été multiplié par deux en dix ans et cumule plus de 100 alertes de recherche créées chaque jour sur Collector Square. Pour Clotilde Rafine-Ricard, responsable du département horlogerie du site de vente en ligne, il s’agit du « chronographe le plus légendaire de l’univers des courses automobiles et le plus complexe de la maison Rolex. Le modèle le plus recherché dans le monde est sa version automatique en acier, plus spécifiquement la référence 16520 avec le mouvement Zenith El Primero et, depuis peu, son successeur, la référence 116520 ». Pour cette dernière référence, un modèle automatique en acier de 2005 tourne autour de 13'000 euros.

Lire aussi : Comment investir dans le diamant

Des modèles des années 1980 peuvent même se revendre aux alentours de 150’000 euros, d’après le magazine français Le Point. On se souvient également qu’il a acquis l’an dernier le titre de « montre-bracelet la plus chère de l’histoire », du moins celle vendue aux enchères à New York pour plus de 17 millions de dollars. C’est surtout son histoire qui a fait son prix : elle appartenait à Paul Newman, acteur et coureur automobile mythique.

N°2 : La Submariner

Tout comme la Daytona, le prix moyen de la Submariner a été multiplié par 2,2 en dix ans. Clotilde Rafine-Ricard précise que ce modèle est l’un des plus vendu par Rolex. Il faut donc privilégier les déclinaisons plus rares, voire disparus avec le temps. Une autre tendance du marché vintage. «Sur le marché de l’occasion, c’est la référence 14060, dont la production a été arrêtée par Rolex, qui est la plus recherchée, en raison de son cadran et de ses aiguilles « Tritium » (matière luminescente) lui offrant une très belle patine avec le temps. » Pour cette référence, un modèle des années 1990 se négocie autour de 6000 euros.

N°3 : La GMT Master

Si son nom est moins emblématique que les deux premiers modèles, la hausse de la cote de la GMT Master mérite de s’y intéresser : son prix moyen a été multiplié par dix en dix ans, toujours d’après les données compilées par Collector Square. Pour sa responsable du département horloger, la réédition de la GMT Master cette année a fortement amplifié sa demande sur le marché. « C’est LA montre de la Panemerica ! La GMT Master est connue pour ses différentes couleurs de lunettes, toutes aussi recherchées les unes que les autres, notamment la lunette dite Pepsi (rouge et bleue), ou Coke (rouge et noire). » Pour une Rolex GMT Master II en acier, réf. 16710, vers 2000, comptez  environ 7000 euros.

N°4 : La Datejust

Progression plus modeste pour la Datejust, avec une croissance de 60% sur dix ans. Elle cumule tout de même environ 50 alertes de recherche créées chaque jour sur Collector Square. Pour Clotilde Rafine-Ricard, c’est la Rolex unisexe par excellence, dont la demande ne tarit pas depuis sa création en 1945, grâce à son allure intemporelle et son prix plus accessible. D’après elle, la  demande est plus forte sur les références vintage telles que les 1601 et 1603, avec bracelet « jubilé » et lunette striée.  Pour une Rolex Datejust en acier, réf. 1603 de 1981, comptez environ 3000 euros.

N°5 : L'Explorer

Enfin, dernière Rolex de ce top 5, le modèle Explorer, dont le prix moyen a été multiplié par deux en dix ans. D’après l’analyse de Collector Square, la Rolex Explorer est la « montre-exploit » de la maison, associée aux sports extrêmes, notamment à l’ascension de l’Everest, grâce à ses performances techniques et à sa grande résistance. Son cadran reconnaissable alternant index chiffrés et index bâtons l’a rendue iconique. Le modèle original est le plus recherché. Un modèle en acier, réf. 114270 de 2007 se situe autour de  4700 euros.

Dans tous les cas, quel que soit le modèle choisi, les analystes recommandent toujours de choisir une montre aux goûts de l’acheteur. Elle sera ainsi toujours un plaisir à porter, à défaut d’être une source de plus-value, en fonction des conditions de marché. 

Enfin, privilégier les marques prestigieuses ne suffit pas à faire un bon placement financier. Lors de la revente, la montre doit être dans un état absolument impeccable, soulignait un article du magazine Capital. La moindre rayure observée à la loupe risque ainsi de se traduire par une décote de 5 à 20% par rapport au même modèle sans défaut. Le bracelet peut également avoir une très grande valeur et est souvent indissociable de la montre qu’il accompagne. C’est le cas par exemple des bracelets Oyster de Rolex. 

Lire aussi : «Les marques horlogères: facteur puissant de valeur patrimoniale»

Marjorie Thery
Marjorie Théry

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."