Bilan

Les Bourses européennes rebondissent

Au lendemain d'un très fort repli, sur fond de doutes persistants quant à la santé de l'économie chinoise, les Bourses reprenaient des couleurs mercredi matin.

Les investisseurs garderont un oeil sur la Chine et s'intéresseront aux nombreuses publications attendues aux Etats-Unis -chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé en août, commandes industrielles de juillet- ainsi qu'aux chiffres du marché automobile allemand au mois d'août.

Crédits: Reuters

Au lendemain d'un très fort repli, sur fond de doutes persistants quant à la santé de l'économie chinoise, les Bourses européennes reprenaient des couleurs mercredi matin.


La Bourse de Francfort rebondit


La Bourse de Francfort signait un rebond mercredi dans la matinée, après avoir chuté de plus de 2% la veille sur fond de regain des inquiétudes concernant l'économie chinoise.

Vers 07H35 GMT, l'indice vedette Dax avançait de 0,97% à 10.111,15 points et le MDax des valeurs moyennes avançait de 0,78% à 19.443,74 points.

Des chiffres moroses sur l'activité manufacturière en Chine avaient fait décrocher mardi la place Francfortoise, préoccupée par la santé de la deuxième économie mondiale et par ricochet de l'économie mondiale. Le Dax avait abandonné plus de 3% en séance et était repassé sous le seuil symbolique des 10.000 points.

Wall Street aussi a lâché plus de 2% en clôture mardi mais "la situation sur les marchés asiatiques s'est quelque peu stabilisée", relève Christian Schmidt, analyste de la banque Helaba. Toutefois, à Francfort, "le combat autour du seuil des 10.000 points va se poursuivre" sur la séance, estime-t-il.

Les investisseurs garderont un oeil sur la Chine et s'intéresseront aux nombreuses publications attendues aux Etats-Unis -chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé en août, commandes industrielles de juillet- ainsi qu'aux chiffres du marché automobile allemand au mois d'août.

Du côté des valeurs, le fabricant de semi-conducteurs Infineon prenait la tête du Dax à la faveur d'un gain de 3,28% à 9,76 euros.

Il était suivi de Deutsche Börse (+1,57% à 78,91 euros) et du groupe de chimie-pharmacie Merck KGaA (+1,72% à 84,50 euros).

Le groupe aérien Lufthansa prenait 0,23% à 10,68 euros malgré un nouvel échec dans les négociations ardues menées avec le syndicat de pilotes Cockpit, qui menace de nouvelles grèves. "La direction du groupe Lufthansa porte l'entière responsabilité de l'escalade dans le conflit", a estimé un porte-parole du syndicat dans un communiqué.

Le spécialiste de la dialyse Fresenius Medical Care occupait la queue de l'indice (+0,10% à 67,10 euros).


La Bourse de Paris en hausse de 0,79%

A 09H18 (07H18 GMT), l'indice CAC 40 prenait 35,72 points à 4.576,88 points. La veille, il avait perdu 2,40%.

Pour sa part, le courtier Aurel BGC continue "de penser que les craintes sur l'économie chinoise restent un +prétexte+ à la baisse des marchés, même si son ralentissement est bien réel".

Il estime même que "cette correction pourrait s'avérer très saine, avant de s'aventurer en terre inconnue", à savoir la hausse des taux à venir de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Parmi les valeurs, Alstom était en forte hausse (+3,65% à 28,38 euros), alors que selon Bloomberg la Commission européenne pourrait donner son feu vert au rachat des activités énergétiques par General Electric avant la date-butoir du 11 septembre.

Les titres exposés à la Chine se reprenaient à l'image de Valeo (+0,88% à 108,85 euros), PSA Peugeot Citroën (+2,29% à 15,43 euros), Kering (+1,80% à 146,85 euros) et LVMH (+1,49% à 146,35 euros).

Saint-Gobain prenait 1,14% à 40,21 euros. Une Cour en Suisse a rejeté le recours de la fondation Bill & Melinda Gates qui contestait la clause dispensant le français de lancer une offre publique d'achat dans son projet de prise de contrôle du groupe Sika.

Vivendi était en légère hausse (+0,25% à 21,72 euros). Le groupe a augmenté sa participation dans la plateforme internet de vidéo Dailymotion à 90% du capital en achetant 10% supplémentaires à Orange (+0,18% à 13,69 euros), selon une source proche de l'opération, confirmant une information des Echos.

En revanche, Haulotte Group chutait (-7,19% à 14,85 euros), après un bénéfice net en hausse de 67% au premier semestre mais en dessous des attentes.

GL Events perdait 1,57% à 18,75 euros. La société a déçu le marché avec la publication de performances opérationnelles en légère hausse au premier semestre.

Icade était pénalisé (-1,49% à 60,69 euros) par un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.

Enfin, le secteur pétrolier souffrait de la baisse des cours du brut. Technip lâchait 0,13% à 48,25 euros et Total 0,69% à 40,13 euros).


La Bourse de Londres gagne 0,69%

Après une demi-heure de cotation, l'indice FTSE-100 des principales valeurs grimpait de 41,57 points à 6.100,11 points.

Un certain nombre d'opérateurs rachetaient en effet de nombreux titres tombés bas mardi, journée au cours de laquelle la quasi totalité des entreprises cotées au FTSE-100 ont vu leur action dévalorisée.

Au sein du secteur financier, Prudential regagnait ainsi 1,17% à 1.383,50 pence et Old Mutual 1,23% à 189,70 pence, le rebond des valeurs bancaires étant toutefois plus modéré, HSBC gagnant 0,56% à 501.80 pence et RBS 0,37% à 329,20 pence.

Les géants des boissons alcoolisées reprenaient aussi du poil de la bête - Diageo rebondissait de 1,45% à 1.715,50 pence et SABMiller de 1,18% à 2.994,50 pence -, tout comme les grands de la pharmacie - AstraZeneca montait de 2,08% à 4.117,50 pence et GSK de 1,31% à 1.312 pence.

Les groupes miniers progressaient aussi quelque peu: Rio Tinto reprenait 2,09% à 2.318,50 pence, Anglo American 1,83% à 696,90 pence et BHP Billiton 1,61% à 1.073 pence.

Les entreprises pétrolières restaient en revanche déprimées par la poursuite de la glissade des cours de l'or noir: Royal Dutch Shell (action "A") cédait 0,52% à 1.629,50 pence, BG Group 0,49% à 960,20 pence et BP 0,06% à 349,20 pence.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."