Bilan

Les Bourses européennes démarrent la semaine en bonne forme

Les Bourses européennes évoluaient en territoire positif lundi matin, malgré une certaine prudence avant une décision de politique monétaire de la banque centrale américaine jeudi.

"Cela va être une semaine très intéressante pour les marchés financiers, nous pourrions assister à un retour de la volatilité des dernières semaines au moment où la Réserve fédérale (Fed) va prendre l'une des plus difficiles décisions de politique monétaire de ces dernières années", a expliqué Craig Erlam, analyste chez Oanda.

Crédits: AFP

Les Bourses européennes évoluaient en territoire positif lundi matin, malgré une certaine prudence avant une décision de politique monétaire de la banque centrale américaine jeudi.


Francfort gagne 0,97%

A 07H13 GMT, l'indice Dax des trente valeurs vedettes gagnait 0,97% à 10.220,60 points, tandis que le MDax des cinquante valeurs moyennes progressait de 0,62% à 19.680,89 points.

"La semaine entière devrait être marquée par l'attente de la décision de la Réserve fédérale américaine jeudi", qui fait durer le suspense depuis des semaines sur la date de la remontée de ses taux directeurs, soulignait dans une note Werner Bader, analyste chez LBBW.

La place Francfortoise ne pourra pas compter sur beaucoup de sources d'impulsion ce lundi, le calendrier du jour étant largement dégarni.

Sur le Dax, les meilleures performances étaient signées par le fabricant de semi-conducteurs Infineon (+2,10% à 9,78 euros), suivi des laboratoires Bayer (+0,47% à 120,65 euros) et Merck KGaA (+1,30% à 83,92 euros).

Les valeurs automobiles évoluaient dans le haut du tableau, à la veille du coup d'envoi des journées pour la presse du salon de l'automobile de Francfort, l'un des grands rendez-vous mondiaux du secteur. Daimler avançait de 1,18% à 74,43 euros, Volkswagen de 1,17% à 168,20 euros et BMW de 0,77% à 86,19 euros.

Le réassureur Munich Re gagnait 0,51% à 166,55 euros. A Monte Carlo, où s'est tenu au cours du week-end le grand rassemblement annuel du secteur, le groupe bavarois a fait état de pressions persistantes sur les prix et les conditions des contrats d'assurances.

"Comme attendu, les prix dans la réassurance dommages restent sous pression, mais celle-ci s'affaiblit un peu. (...) De plus, nous voyons du potentiel pour un nouveau rachat d'actions l'an prochain, alors que Munich Re reste fortement capitalisé", commentait Philipp Häßler, analyste chez Equinet.

Les énergéticiens EON et RWE évoluaient dans le bas du tableau. Le premier prenait 0,44% à 8,58 euros alors que le second cédait 0,08% à 12,05 euros.


La Bourse de Paris prend 0,96%

A 09H33 (07H33 GMT), l'indice CAC 40 prenait 43,62 points à 4.592,34 points. Vendredi, il avait nettement reculé de 1,04%.

La production industrielle, qui prend en compte la production des usines, ateliers et mines du pays, a augmenté en août de 6,1% sur un an, mais nettement en-dessous de la prévision médiane d'économistes interrogés par Bloomberg.

Les ventes au détail, considérées comme le baromètre de la consommation des ménages chinois, ont quant à elles augmenté en août de 10,8% sur un an, soit de façon plus forte qu'en juillet (+10,5%) et que ce qu'avaient anticipé les spécialistes interrogés par Bloomberg (+10,6%).

"Les autorités n'auront donc d'autre alternative que d'accroître leurs mesures de soutien autant sur le volet budgétaire que monétaire", anticipe Crédit Mutuel-CIC.

Du côté des valeurs, TF1 grimpait de 7,60% à 13,74 euros et M6 de 2,71% à 17,43 euros. La ministre de la Culture Fleur Pellerin a annoncé au Journal du Dimanche que le gouvernement avait choisi au terme d'un arbitrage interministériel de plusieurs semaines de ne pas réintroduire la publicité après 20H00 sur les chaines publiques et d'augmenter légèrement la redevance.

A l'inverse, Gemalto (-2,38% à 58,93 euros) pâtissait d'un abaissement de recommandation à "vendre" contre "neutre" auparavant par les analystes de Goldman Sachs, tout comme Eramet (-2,46% à 42,08 euros), abaissé à "sous-performer" contre "neutre" auparavant par Bank of America Merrill Lynch.

Le marché était tiré vers le haut par le poids lourd de la cote Sanofi (+1,43% à 89,28 euros) qui a annoncé qu'une deuxième étude consacrée à son traitement du diabète LixiLan, actuellement en essai clinique de phase III, avait "atteint son critère d'évaluation principal" de réduction de la glycémie.

Le secteur financier était enfin bien orienté à l'image de BNP Paribas (+1,12% à 55,86 euros) et Axa (+1,06% à 22,07 euros).


La Bourse de Londres rebondit de 0,93%

Après une demi-heure de cotation, l'indice FTSE-100 des principales valeurs augmentait de 56,65 points à 6.174,32 points.

Du côté des géants miniers, Anglo American grimpait de 2,21% à 734,30 pence après avoir annoncé la finalisation de la vente de deux mines au Chili dans le cadre d'un vaste plan de cessions d'actifs. BHP Billiton montait pour sa part de 2,36% à 1.082,50 pence, Rio Tinto de 2,31% à 2.438 pence et Glencore de 0,52% à 134,50 pence.

Parmi les compagnies pétrolières, BP grimpait de 1,21% à 337,55 pence, Royal Dutch Shell (action "A") de 1,09% à 1.629,50 pence et BG Group de 1,46% à 1.004,50 pence.

Les valeurs financières se portaient bien elles aussi: Hargreaves Lansdown prenait 2,23% à 1.194 pence, Schroders 1,53% à 2.920 pence et Aberdeen Asset Management 1,14% à 320,40 pence.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."