Bilan

Les banques privées suisses restent optimistes face à la régulation

Les banques privées suisses, confrontées à une régulation internationale de plus en plus ardue, entrevoient des opportunités dans le resserrement législatif.

Sur dix personnes interrogées dans le cadre de cette étude, neuf estiment que la mise en place d'une régulation internationale améliore la réputation de la Suisse et contribue à sa reconnaissance en tant que place financière assainie.

Crédits: Keystone

Les banques privées suisses, confrontées à une régulation internationale de plus en plus ardue, entrevoient des opportunités dans le resserrement législatif, selon une étude du cabinet KPMG publiée jeudi.

"Nous nous attendons à ce que de la valeur ajoutée soit générée au niveau opérationnel" par les banques privées, a indiqué Philipp Rickert, responsable de l'activité services financiers et membre de la direction de KPMG Suisse.

Sur dix personnes interrogées dans le cadre de cette étude, neuf estiment que la mise en place d'une régulation internationale améliore la réputation de la Suisse et contribue à sa reconnaissance en tant que place financière assainie. Un quart des sondés pense que les banques privées helvétiques améliorent leurs chances à l'international grâce à une régulation harmonisée.

L'étude souligne que les banque privées suisses pourront également tirer les bénéfices de la régulation, notamment grâce aux processus de standardisation dans le "big data". L'automatisation des processus peut ainsi soutenir les services à la clientèle. Les données générées peuvent aider à gagner des informations sur le comportement des clients.

L'enquête "Future of Swiss Private Banking - Turning Regulation into Value" a été menée auprès d'une cinquantaine de banques, hormis UBS et Credit Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."