Bilan

Les avoirs sous gestion de Julius Bär sont en hausse de 2%

La banque Julius Bär gérait 305 milliards de francs d'avoirs au 30 avril 2016. Au 31 décembre 2015, le gérant de fortune gérait 299,7 milliards de francs d'avoirs.

Grâce aux nouveaux conseillers recrutés depuis le début de l'année, Julius Bär confirme l'objectif d'une hausse de l'afflux d'argent de 4-6% sur l'ensemble de l'année.

Crédits: Keystone

La banque Julius Bär gérait 305 mrd CHF d'avoirs au 30 avril 2016. C'est 2% de plus que fin 2015, écrit l'établissement jeudi dans un communiqué à l'occasion du rapport intermédiaire sur les quatre premiers mois de l'année. Au 31 décembre 2015, le gérant de fortune gérait 299,7 mrd CHF d'avoirs.

Le chiffre s'inscrit dans la fourchette des prévisions. Les analystes interrogés par AWP attendaient une masse sous gestion comprise entre 290 et 309 mrd CHF, avec un consensus à 302,7 mrd CHF.

La société Kairos Investment SpA a été consolidée dans les comptes de Julius Bär au 1er avril 2016 et représente une masse sous gestion de 9 mrd CHF. Cet apport est contrebalancé par un effet de change négatif, en raison principalement de la force du franc par rapport au dollar et à la livre, précise le communiqué.

Sur les quatre premiers mois de l'année, la marge brute s'inscrit à 95 points de base (pb), en tenant compte de la correction de valeur positive due à la reprise de Kairos. Sans cet élément, la marge brute s'inscrirait à 91 pb, 3 pb de plus qu'au second semestre 2015. C'est un peu mieux qu'attendu, les analystes ayant prévu une marge brute de 89,4 pb.

Objectif d'afflux d'argent confirmé

Les afflux nets d'argent ont reculé ¨"sous les 3%" en raison de la mauvaise conjoncture en Europe orientale et en Amérique latine, d'un désengagement des clients en Asie et d'autodénonciations en France et en Italie. Mais grâce aux nouveaux conseillers recrutés depuis le début de l'année, le groupe bancaire confirme l'objectif d'une hausse de l'afflux d'argent de 4-6% sur l'ensemble de l'année.

C'est moins bien que prévu, car les analystes attendaient une hausse comprise entre 4 et 5%, avec consensus à 4,5%.

Le ratio coûts/revenus a crû "légèrement au dessus de l'objectif de 64-68%", écrit Julius Bär. Cela s'explique par les recrutements de conseillers à la clientèle et les investissements dans les activités clés. Les analystes attendaient un ratio coûts/revenus de 69%.

En raison de la hausse du franc par rapport à d'autres devises, le groupe s'est fixé un objectif d'économies de 50 mio d'ici à la fin de l'année par rapport au budget initial. Ainsi, le ratio coûts-revenus 2016 devrait correspondre à l'objectif de 64-68%.

La banque a engagé 30 nouveaux conseillers à la clientèle depuis le début de l'année, dont une partie en Asie. Elle entend renforcer son équipe sur le continent asiatique au cours de cette année.

Reprise de 100% des activités au Brésil et au Japon

Julius Bär détient désormais 80% de Kairos, après avoir repris 60,1% au 1er avril 2016. Au 1er mars, la banque a augmenté sa participation dans sa filiale brésilienne GPS Investimentos Financeiros e Participações SA (GPS) de 80% à 100%. Enfin, elle a augmenté au 1er avril 2016 sa participation dans sa filiale Julius Baer Wealth Management AG (JBWM), spécialisée sur le marché japonais, de 60% à 100%.

En tenant compte des acquisitions, la quote-part de capital global BIZ atteignait 17,1% et le ratio CET1 15,9%. C'est conforme aux normes de Julius Bär de respectivement 15% et 11% et aux exigences légales de respectivement 12,2% et 8%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."