Bilan

Les assureurs Helvetia et Nationale Suisse fusionnent

Helvetia et Nationale Suisse fusionnent pour créer un groupe de poids sur le marché local et en Europe.

L'alliance entre Helvetia et Nationale Suisse donnera naissance à un puissant groupe d'assurance, le troisième en Suisse. Il générera un volume de primes de près de 9 mrd CHF et disposera d'un potentiel de gain de plus de 500 mio CHF.

Crédits: Keystone

Les assureurs Helvetia et Nationale Suisse souhaitent fusionner. "Nous avons l'intention de créer un nouveau groupe d'assurance suisse, qui jouera un rôle important tant sur le marché local qu'en Europe", a expliqué lundi face à la presse le directeur général (CEO) d'Helvetia, Stefan Loacker. D'après lui, l'offre de reprise sera réussie dès lors que deux tiers des bons de participation auront été proposés à Helvetia.

Le CEO voit beaucoup d'avantages dans un regroupement avec Nationale Suisse. "Le groupe Helvetia renforcé disposera d'un meilleur profil d'activités. En effet, Nationale est en haute adéquation avec Helvetia en termes de produits et de régions. Par ailleurs, la part importante d'activité non-vie de Nationale va permettre de rééquilibrer le ratio vie/non-vie du nouveau groupe à près de 59%".

Les déclarations du directeur financier (CFO) d'Helvetia, Paul Norton, vont dans la même direction. Il considère totalement justifié le prix de rachat de 80 CHF par action. "Nous attendons une capacité de gains et de distribution de dividendes supérieure du fait des effets de synergie". Le CFO évoque un dividende net compris entre 1,70 et 3,60 CHF par action.

Le nouveau groupe devrait aussi maintenir sa politique de dividende, avec des versements compris entre 30 et 50%. Selon le CFO, la fusion va permettre de réaliser des économies d'échelle et des potentiels de synergie compris entre 100 et 120 mio CHF d'ici 2017. "En revanche, nous nous attendons à des coûts de restructuration de l'ordre de 150 à 180 mio CHF, qui surviendront entre 2015 et 2017", a-t-il ajouté.

Le coût de la reprise de près de 1,4 mrd CHF sera financé par l'émission de nouvelles actions à hauteur de 501 mio CHF et un crédit-relais de 931 mio CHF pour le paiement en espèces.

HELVETIA A FAIT LA MEILLEURE OFFRE

L'offre de reprise d'Helvetia était la "plus attrayante pour nos actionnaires", selon le président du conseil d'administration de Nationale, Andreas von Planta. Le conseil d'administration soutient donc le projet à l'unanimité.

"La raison de l'approbation de l'offre de reprise d'Helvetia est le changement dans la structure de son actionnariat, qui étaient de plus en plus marqués ces derniers mois" a poursuivi M. von Planta. Par ailleurs, les spéculations de reprises surgies ces derniers temps ont provoqué des incertitudes auprès des collaborateurs et influencé négativement le cours de l'action.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."