Bilan

Les assureurs dans l'oeil du cyclone après Harvey

Les assureurs européens étaient sous surveillance lundi, après les dégâts occasionnés pendant le weekend par la tempête Harvey au Texas.

Des estimations plus pessimistes font état de pertes avoisinant les 8 milliards de dollars, ce qui ferait de Harvey la pire catastrophe du trimestre.

Crédits: AP

Les acteurs européens de l'assurance étaient sous surveillance lundi, après les dégâts considérables occasionnés pendant le weekend par la tempête Harvey dans le sud du Texas. Les experts divergeaient toutefois sur l'ampleur des dommages ainsi que sur leur impact sur les assureurs.

A 13h48, le titre Zurich Insurance se délestait de 0,6% à 290,30 CHF et celui de Swiss Re perdait autant à 87,35 CHF, sous-performant l'indice SMI en baisse de 0,25%.

Selon un article du Wall Street Journal, les investisseurs n'ont pas trop à s'en faire. Dans l'ensemble, la santé financière de la branche est telle, que les dommages occasionnés par la tempête ne devraient pas trop les affecter. Une partie des dégâts causée par les inondations est couverte par un programme national américain spécifique (NFIP), ont rappelé plusieurs autres médias.

Les analystes de CoreLogic ont devisé le volume des dégâts immobiliers assurés entre 1 et 2 mrd USD. En 2008, le cyclone Ike avait coûté aux assureurs un total de 11 mrd.

Baader Helvea se montre plus circonspect, estimant qu'Harvey a de quoi devenir "une des dix tempêtes les plus coûteuses" en termes de dommages assurés. Citant le cabinet BMS, le courtier genevois articule des pertes économiques de 10 mrd USD et des pertes assurées de 5 mrd.

Des estimations plus pessimistes font état de pertes assurées avoisinant les 8 mrd USD, ce qui ferait de Harvey la pire catastrophe du 3e trimestre en termes de répercussion financière. A titre de comparaison, l'ouragan le plus coûteux recensé à ce jour (Katrina en 2005) avait causé des pertes économiques de 125 mrd USD dont la moitié de pertes assurées.

Avec une part de marché estimée à 11%, Baader Helvea avance des projections de pertes avant impôts pour Swiss Re comprises entre 275 mio et 550 mio USD, rappelant qu'Ike avait coûté 503 mio au réassureur helvétique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."