Bilan

Les 20 villes les plus attractives

Selon une étude, New York garde la préférence des investisseurs dans le monde.
Crédits: Dr

Bureaux «Le nombre d’investisseurs a explosé, même si Blackstone reste le plus grand d’entre eux en achetant en moyenne dix immeubles par jour», relève Magali Marton, directrice des études EMEA chez DTZ France. «C’est un marché où tout le monde est en compétition avec tout le monde.»

La société de services spécialisée dans l’immobilier de bureaux tente d’anticiper le futur et de définir ce que recherchent les clients, soit les grands fonds d’investissement internationaux (qui représentent 50% du marché): «Nous avons identifié les marchés les plus attractifs. Vingt villes ont été sélectionnées en fonction du volume des transactions. Les investisseurs recherchent la liquidité car l’horizon de revente est généralement de cinq ans.»

A l’échelle mondiale, c’est sans surprise les bureaux à New York qui sortent en tête, devant les bureaux à Londres. Quatre critères sont utilisés: le volume de transactions, le «market timing», la valeur relative et la volatilité du marché.

Si l’on ne tient compte que des principales villes européennes, voici le top 5 en 2014: Londres (office), Madrid (office), Rotterdam (industriel), Milan (retail) et Hambourg (industriel). Et, en 2017, ce classement devrait évoluer: Londres (office), Hambourg (industriel), Munich (retail), Bruxelles (office) et Amsterdam (office).

Et Zurich et Genève? «Le marché suisse reste dominé par les investisseurs suisses, un peu comme en France et en Allemagne», note la spécialiste. Celle-ci ne voit pas le taux de change «comme quelque chose de «bloquant» pour les investisseurs étrangers». 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."