Bilan

Les 10 IPO stars de 2014 et le sort des actions

Leur introduction en bourse était attendue par les investisseurs. Mais comment ces nouveaux tigres de l'économie se sont comportés sur les marchés?
  • 1. Alibaba, site d'e-commerce.

    Cours à la clôture de l'IPO: 92,70$. Cours au 12 décembre: 105,11$

    Gain/perte: +13%.

    Crédits: Image: AFP
  • 2. King, éditeur de jeux vidéo (dont le hit Candy Crush).

    Cours à la clôture de l'IPO: 20,50$. Cours au 12 décembre: 16,24$

    Gain/perte: -21%.

    Crédits: Image: King
  • 3. GoPro, fabrication de caméras.

    Cours à la clôture de l'IPO: 28,65$. Cours au 12 décembre: 60,52$

    Gain/perte: +111%.

    Crédits: Image: GoPro
  • 4. Zendesk, éditeur de logiciels de gestion clients pour des professionnels.

    Cours à la clôture de l'IPO: 11,40$. Cours au 12 décembre: 23,39$

    Gain/perte: +105%.

    Crédits: Image: AFP
  • 5. Grubhub, site de commande de repas livrés à domicile.

    Cours à la clôture de l'IPO: 40$. Cours au 12 décembre: 32,01$

    Gain/perte: -20%.

    Crédits: Image: AFP
  • 6. TubeMogul, société de vente d'espaces publicitaires sur les plateformes de diffusion vidéo.

    Cours à la clôture de l'IPO: 9$. Cours au 12 décembre: 19,14$

    Gain/perte: +113%.

    Crédits: Image: TubeMogul
  • 7. Care.com, plateforme de mise en relation entre familles et babysitters.

    Cours à la clôture de l'IPO: 21,21$. Cours au 12 décembre: 7,89$

    Gain/perte: -63%.

    Crédits: Image: YouTube
  • 8. Coupons.com, société de commercialisation de coupons de réductions commerciales.

    Cours de l'action à la clôture de l'IPO: 27,15$. Cours de l'action au 12 décembre: 15$.

    Gain/perte: -45%.

    Crédits: Image: AFP
  • 9. TrueCar, plateforme d'achat/vente de voitures.

    Cours de l'action à la clôture de l'IPO: 9,70$. Cours de l'action au 12 décembre: 21,35$.

    Gain/perte: +120%.

    Crédits: Image: AFP
  • 10. Tuniu, tour-operator en ligne chinois.

    Cours de l'action à la clôture de l'IPO: 9$. Cours de l'action au 12 décembre: 13,30$.

    Gain/perte: +48%.

    Crédits: Image: Tuniu

Alibaba, Coupons, GoPro, King,... l'année 2014 aura été marquée par une série d'arrivées sur les marchés boursiers. Ces IPO très attendues par les investisseurs ont généré des attentes importantes dans l'univers de la finance. Mais les destinées des actions de ces sociétés diffèrent largement. Le site américain Quartz, spécialisé dans le suivi des entreprises de la high tech, a établi son top 10 des introductions en bourse de 2014 et propose de suivre les premiers mois des différents titres.

Evidemment, les géants que sont Alibaba et GoPro remportent haut la main la course à la valeur du titre la plus élevée (respectivement 105,11$ et 60,52$ au 12 décembre). Mais d'autres sociétés issues du secteur technologique et du web ont connu des destinées couronnées de succès. C'est ainsi que la palme du gain le plus élevé entre l'IPO et le 12 décembre (date choisie par Quartz pour arrêter ses observations) revient à TrueCar, une plateforme d'achat et vente de véhicules automobiles avec +120% en six mois, suivi de près par TubeMogul, qui vend des espaces de publicité sur les plateformes de diffusion vidéo (+113% en cinq mois), et GoPro avec +111% en six mois.

Alibaba a gagné 13%

En comparaison, le cours de l'action d'Alibaba, qui avait suscité les hypothèses les plus enthousiastes à la veille de son IPO, n'a gagné "que" 13%, passant tout de même de 92,70$ le jour de la première cotation, à 105,11$ le 12 décembre.

Ces dix cours ne s'éloignent pas tant que ça des tendances globales des marchés financiers de cette année, avec certes quelques hausses impressionnantes, une série de cours relativement stables. Et aussi quelques chutes notables: -45% entre avril et décembre pour Coupons.com et même -63% entre février et décembre pour Care.com, la plateforme américaine de babysitting.

Ces mouvements impressionnants sont toutefois à relativiser. La jeunesse de la plupart de ces sociétés et les prédictions de nouvelle bulle financière dans la technologie ont largement influé des cours d'actions déjà naturellement très fluctuants pour toute société nouvellement cotée.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."