Bilan

Le taux de chômage du secteur bancaire reste inférieur à la moyenne

Le taux de chômage dans le secteur bancaire reste inférieur à la moyenne nationale (3,2%) mais affiche sa première hausse depuis plus d'un an.

Par domaine d'activité, le plus grand besoin de personnel concerne les secteurs Informatique/TIC, avec 329 postes vacants pour 162 chômeurs inscrits.

Crédits: Keystone

Le taux de chômage dans le secteur bancaire en Suisse est resté largement inférieur à la moyenne nationale (3,2%) au 3e trimestre. Il affiche cependant sa première hausse depuis plus d'un an, indique mardi l'association patronale des banques en Suisse (Employeurs Banques) dans son pointage trimestriel.

Par rapport au trimestre précédent, le taux de chômage au sein des banques suisses a crû de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 2,0%. La hausse est qualifiée de marginale et "inférieure à la moyenne suisse de 3,2% dans toutes les régions hormis la région lémanique", qui affiche un taux de 3,3%.

Dans le détail, on observe également des disparités géographiques importantes. Alors que dans la région lémanique et au Tessin, le nombre de chômeurs inscrits représente plus du double des postes vacants dans le secteur, ce rapport s'inverse dans toutes les autres régions, la palme revenant à la Suisse centrale, avec plus de 2,5 postes vacants par chômeur inscrit.

Par domaine d'activité, le plus grand besoin de personnel concerne les secteurs Informatique/TIC, avec 329 postes vacants pour 162 chômeurs inscrits, alors que dans les métiers spécifiquement bancaires, l'offre et la demande sont à peu près équivalents (léger surplus de postes à pourvoir). Au contraire, dans les fonctions de vente, les demandeurs sont plus de deux fois supérieurs au nombre de postes disponibles.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."