Bilan

Le siège de HSBC pourrait quitter le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a pris des mesures pour encadrer plus strictement le secteur bancaire à la suite de la crise financière. HSBC lance une revue stratégique.

La banque britannique HSBC lance une revue stratégique pour savoir si elle maintiendra son siège au Royaume-Uni.

Crédits: Dr

La banque britannique HSBC lance une revue stratégique pour savoir si elle maintiendra son siège au Royaume-Uni, où la régulation du secteur devient plus stricte, a annoncé vendredi son président Douglas Flint.

"Dans le cadre d'une revue stratégique plus large, le conseil d'administration a demandé à la direction de commencer à travailler pour savoir quel est le meilleur endroit pour le siège de HSBC dans ce nouvel environnement", doit déclarer Douglas Fint lors de l'assemblée générale des actionnaires, selon le texte d'un discours dévoilé à l'avance par HSBC.

Le Royaume-Uni a pris des mesures pour encadrer plus strictement le secteur bancaire à la suite de la crise financière. Les banques vont notamment être contraintes de séparer strictement leurs activités de banque de détail et d'investissement.

"La question est complexe et il est trop tôt pour dire combien de temps cela prendra ou quelle sera la conclusion mais le travail est en cours", ajoute dans son discours le président d'HSBC.

La première banque britannique a son siège à Londres mais possède aussi d'importantes activités à Hong Kong, d'où elle est originaire.

Le géant bancaire, dont la filiale suisse a récemment été accusée d'avoir encouragé l'évasion fiscale à grande échelle, est implanté dans 73 pays à travers le monde.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."