Bilan

Le S&P 500 n’est pas si haussier qu’il en a l’air

L’indice des grandes sociétés américaines s’est repris ces dernières semaines. Mais sa progression pourrait ne pas durer.

Décryptage Depuis son double creux en février, le S&P 500 a rebondi de plus de 12%. Cette progression pourrait permettre à l’indicateur MACD de passer au-dessus de zéro alors que le S&P 500 s’approche d’une ligne de tendance baissière vers 2080 (celle qui joint les sommets de 2130 et 2116). Pourtant, cette situation n’est pas aussi haussière qu’elle semble à court terme.

En effet, depuis juillet 2015, le S&P 500 présente des creux en baisse (1867 puis 1810) et des sommets en baisse (2134, puis 2 116, et peut-être bientôt vers 2 080). De plus, l’indicateur de vitesse stochastique vient de croiser à la baisse dans la zone de surachat, signalant potentiellement un sommet vers 2080, et un signal de vente similaire à celui de fin octobre vers 2 116. 

Comment repérer la véritable tendance du S&P 500? Dans le cas d’un marché haussier, l’indice doit d’abord casser la tendance baissière et effectuer une clôture hebdomadaire au-dessus du précédent haut de 2 116. Ensuite, la moyenne mobile descendante de 40 semaines (2 011) devra changer de direction et se mettre à progresser. Enfin, il faudra que les replis successifs du S&P 500 restent au-dessus de cette moyenne mobile à 40 semaines. Dans ce cas de figure, il est possible qu’un nouveau plus haut soit fait au-dessus de 2 134 pour permettre au marché haussier de continuer.  

Sans ces éventuels développements haussiers, le S&P 500 reste dans un marché baissier. Attendu que l’indice de volatilité VIX est proche d’une zone de support, il pourrait rebondir lors d’un renversement baissier clôturant en dessous de 2028, à la suite du signal baissier de l’indicateur de vitesse stochastique.

Puis, le sentiment baissier devrait augmenter si ensuite l’index baisse en dessous de sa moyenne mobile descendante de 40 semaines. Enfin, la confirmation viendrait lors de la cassure du nuage hebdomadaire situé entre 1980 et 2000. Dans cette configuration, il est probable que le MACD hebdomadaire repasse en dessous de la ligne de zéro, comme en décembre 2015. Cela conduirait à une baisse sous la bande inférieure de Bollinger vers 1841 et atteindre un nouveau plus bas vers 1737-1728, avant de descendre plus tard vers l’objectif de 1600. Bruno Estier, Strategic Technicals

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."