Bilan

Le S&P 500 entre dans une correction baissière

L’indice pourrait continuer en dessous du creux d’octobre 2014 vers 1820 pour atteindre ce mois-ci le retracement de 1737.

Marché américain Le jeudi 20 août, l’indice phare S&P 500 des grosses capitalisations américaines clôturait en dessous du niveau de 2080, sa moyenne mobile de 40 semaines (l’équivalent de la moyenne mobile de 200 jours). Il rejoignait ainsi le mouvement de baisse depuis plusieurs semaines de l’indice des petites et moyennes capitalisations. De même, lors des deux semaines précédentes déjà, le marché américain avait contaminé le marché européen des actions, dont la surperformance relative au S&P 500 s’était transformée en sousperformance.

La contagion a atteint le marché japonais le 21 au matin, avec l’indice Nikkei qui clôturait sous le niveau psychologique des 20 000, ainsi que le marché indien, qui cassait une ligne de tendance haussière importante. Les actions des autres marchés émergents étant déjà en correction baissière depuis plusieurs semaines, les investisseurs ont réalisé que les marchés actions entraient dans une phase de correction globale.

Le vendredi 21 août et le lundi 24 août, un vent de panique soufflait sur les marchés et l’indice de la volatilité VIX effectuait une pointe vers 40%, un plus haut depuis octobre 2011. Le graphique hebdomadaire ci-dessous illustre non seulement la cassure récente de la moyenne mobile de 40 semaines vers 2080, mais aussi l’amplitude de la baisse à travers le support de 1976 (50% de 1820-2134), qui correspond à un creux important en décembre 2014. 

L’amplitude de la correction en trois jours permet d’envisager qu’elle puisse combler toute la hausse de 1074 à 2034 entre octobre 2011 et juillet 2015. Dans ce cas, comme le S&P 500 a déjà cassé 1894, le Fibo 24%, il pourrait continuer même en dessous du creux d’octobre 2014 vers 1820. A court terme, comme la pointe extrême à 1867 du lundi a déjà été revisitée en clôture le mardi 25 août, il est possible d’assister à une consolidation entre 1867 et 2012, soit 62% de la baisse 2102-1867.

Ensuite la baisse pourrait atteindre 1820-1814, qui est une zone de support importante en 2014. Ensuite, vers fin septembre à mi-octobre, il reste un risque d’atteindre 1737. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."