Bilan

Le S & P 500 a clôturé au-dessus de 2000 plusieurs fois en septembre. Quel est le risque d’une baisse violente?

Il faudra attendre novembre pour savoir si le cycle présidentiel de quatre ans aura eu une influence sur le marché américain des actions.

Tendances  Cette année devrait présenter un risque de baisse pour les actions américaines entre 10 et 20%, car historiquement l’automne 2014 correspond au creux du cycle présidentiel de quatre ans.

Nous serons bientôt fixés si le cycle présidentiel de quatre ans exercera en 2014 ou non son influence sur le marché des actions car son influence baissière disparaîtra donc en novembre 2014. Dès lors, les trois cycles (présidentiel de quatre ans, cycle de Juglar de 9,25 ans et le cycle long terme de 37 ans) seraient en phases haussières coïncidentes jusqu’à la fin 2016. 

Quelle est la situation technique du S & P 500, qui a clôturé au-dessus de 2000 plusieurs fois en septembre? Quel est le risque d’une baisse violente? De mi-août à mi-septembre, la basse volatilité de l’indice VIX, située entre 11 et 13%, dans le panel supérieur du graphique ci-dessous, suggérait une faible probabilité d’une baisse violente du S & P 500.

Or, lors de la dernière semaine de septembre, le VIX fait un nouveau plus haut le 23  septembre et le S & P 500 menace de casser la bande de Bollinger inférieure à 1986-1984. Deux clôtures en dessous de 1986 risqueraient de produire un renversement hebdomadaire, après une impossibilité de maintenir le nouveau plus haut à 2019.

Si une baisse rapide de plus de 10% cassant le précédent creux de 1904 se produit, cela permettrait ensuite de briser la moyenne mobile de 200 jours actuellement à 1895 pour atteindre la zone de 1800. Ce scénario baissier est si inattendu que la volatilité VIX grimperait sûrement au-dessus de 20% pour refléter un climat aigu d’anxiété correspondant à une baisse brutale du S & P 500, qui ne serait rien d’autre que le creux attendu du cycle présidentiel de quatre ans!

De toute façon, ce ne serait pas dramatique sur le long terme pour les analystes techniques, car même une baisse de 20% (soit 400 points environ) ne représenterait qu’une baisse de 50% entre le creux de juin 2012 à 1266 et le sommet actuel vers 2007. Cela ne renverserait même pas la tendance de hausse très linéaire établie depuis 2012. 

Bon, on en reparle à la mi-octobre? 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."