Bilan

Le responsable Credit Suisse pour le Tessin quitte la banque

Le départ de M. Petruzzella, en charge de Credit Suisse pour la Suisse italienne, n'est en rien lié aux restructurations qui sont actuellement en cours, a précisé le porte-parole.

Reste que ce départ abrupt intervient le jour-même où le titre Credit Suisse crevait le plancher historique et symbolique de 10 CHF.

Crédits: Keystone

Credit Suisse s'est séparé de son directeur Alberto Petruzzella, qui était en charge de l'institut pour la Suisse italienne. Le Tessinois quitte avec effet immédiat le numéro deux bancaire helvétique, auprès duquel il a collaboré pendant près de 20 ans, de sa propre initiative, a indiqué jeudi à AWP un porte-parole de la banque, confirmant des informations avancées la veille par la RSI.

Le départ de M. Petruzzella n'est en rien lié aux restructurations qui sont actuellement en cours à tous les niveaux du groupe, a précisé le porte-parole.

Dans l'attente de la désignation d'un successeur, l'intérim sera assuré par Gabriele Zanzi, actuellement en charge des activités avec la clientèle commerciale tessinoise. Interrogé sur le type de candidature et le délai pour trouver un nouveau responsable, le porte-parole n'a pas souhaité fournir plus de détails.

Contacté par la chaîne tessinoise, l'intéressé a évoqué une décision "consensuelle" avec les instances dirigeantes de la banque, sans plus de précision. "Nous nous sommes quittés sur de très bons rapports", a-t-il assuré.

Reste que ce départ abrupt intervient le jour-même où le titre Credit Suisse crevait le plancher historique et symbolique de 10 CHF. "Ma décision n'a rien à voir avec la situation actuelle de la banque", s'est encore défendu M. Petruzzella, indiquant qu'il comptait prendre "quelques mois de réflexion pour réorienter son futur professionnel.

Il s'est inscrit en faux par rapport aux rumeurs d'un éventuel passage à la Banque cantonale du Tessin (BancaStato). "Je n'ai absolument aucun type d'accord, discussion ou pourparler avec qui que ce soit".

Âgé de 49 ans, le désormais ex-directeur faisait partie des cadres supérieurs de Credit Suisse depuis une dizaine d'années. Jusqu'à sa démission, il était membre du comité de direction de l'unité suisse du groupe (Swiss Universal Bank), a précisé le porte-parole de Credit Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."