Bilan

Le régulateur britannique se penche à son tour sur HSBC

L'Autorité de conduite financière (FCA) britannique a annoncé lundi qu'elle se penchait sur les pratiques de la banque HSBC, après des révélations de la presse sur un vaste scandale d'évasion fiscale.

Cette affaire "a servi à souligner l'importance pour les entreprises de fonctionner avec la bonne culture dans l'ensemble de leurs pratiques", a estimé la FCA.

Crédits: Reuters

L'Autorité de conduite financière (FCA) britannique a annoncé lundi qu'elle se penchait sur les pratiques de la banque HSBC, après des révélations de la presse sur un vaste scandale d'évasion fiscale.

"La FCA travaille de près avec l'entreprise et d'autres agences concernées par cette affaire afin de s'assurer que toute question qui serait posée par les pratiques actuelles et la culture au sein de HSBC soit prise en compte", a indiqué à l'AFP un porte-parole du gendarme de la finance.

Des médias du monde entier ont relayé la semaine dernière une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) baptisée SwissLeaks, réalisée sur la base de fichiers de la banque en Suisse, volés en 2007 par un de ses anciens employés, l'informaticien franco-italien Hervé Falciani.

Ces fichiers contiennent des informations personnelles sur plus de 100'000 clients, montrant comment le plus gros établissement bancaire européen a aidé jusqu'en 2007 certains d'entre eux à cacher des milliards de dollars pour leur éviter de payer des impôts.

Cette affaire "a servi à souligner l'importance pour les entreprises de fonctionner avec la bonne culture dans l'ensemble de leurs pratiques", a estimé la FCA.

La Banque d'Angleterre (BoE), qui s'occupe également de la supervision du système bancaire au travers de l'Autorité de régulation prudentielle (PRA), s'était aussi dite prête vendredi à se pencher sur les pratiques de HSBC.

La banque n'a pas souhaité commenter l'annnonce de la FCA lundi mais a renvoyé vers un précédent communiqué dans lequel elle se disait "pleinement engagée à échanger des informations avec les autorités pertinentes".

La banque avait également reconnu la semaine dernière des "manquements" tout en assurant que ces comportements appartenaient au passé. Elle vient de publier une lettre d'excuses dans la presse du dimanche en Grande-Bretagne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."