Bilan

Le platine pâtit du scandale Volkswagen

Les cours du platine, métal utilisé dans les pots catalytiques diesel, ont chuté mercredi à leur plus bas niveau en six ans et demi, touchés par le scandale Volkswagen.

Le platine est principalement utilisé à des fins industrielles et la demande de ce métal vient pour près de moitié de la production de pots catalytiques diesel.

Crédits: AFP

Les cours du platine, métal utilisé dans les pots catalytiques diesel, ont chuté mercredi à leur plus bas niveau en six ans et demi, touchés par le scandale Volkswagen, après la tricherie du constructeur allemand concernant les émissions polluantes de ses voitures diesel.

L'once de platine, déjà affaiblie par les inquiétudes sur la santé de l'économie mondiale, a chuté à son plus bas niveau depuis la fin janvier 2009, à 934,50 dollars, affectée par le séisme qui secoue Volkswagen.

Le constructeur allemand a admis mardi que 11 millions de ses véhicules dans le monde étaient équipés du logiciel de trucage aux tests antipollution repéré aux États-Unis. Le scandale touche ainsi pas uniquement des automobiles de marque VW ou Audi aux États-Unis mais potentiellement d'autres véhicules ailleurs dans le monde et d'autres marques comme Skoda et Seat.

"Si les consommateurs perdent confiance dans les voitures diesel, cela va avoir un impact significatif sur la demande future de platine. Nous suspectons qu'à cause de cela les prix du platine ont baissé plus que les autres métaux précieux cette semaine", a noté Georgette Boele, analyste chez ABN Amro.

Le platine est principalement utilisé à des fins industrielles et la demande de ce métal vient pour près de moitié de la production de pots catalytiques diesel.

"Si le scandale amène à se poser des questions sur la future demande de ce métal pour les pots catalytiques des moteurs diesel, cela pourrait se traduire par un ralentissement de la consommation de platine", s'accorde à dire Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Une situation qui pourrait profiter aux prix du palladium, utilisé dans les pots catalytiques des voitures à essence, si les consommateurs se détournent du diesel, note Mme Boele.

Malgré un déficit d'offre sur les marchés, le platine a perdu 23% depuis le début de l'année, lesté par les inquiétudes sur la santé de l'économie mondiale et celle de la Chine, deuxième plus grosse économie au monde après les États-Unis.

Les prix du palladium ont de leur côté grimpé ce mercredi à leur plus haut niveau depuis la mi-août, à 626,10 dollars l'once.

"Il est possible que cette divergence entre les prix du platine et du palladium continue à court terme, au fur et à mesure que plus de détails émergent sur le scandale", estime Mme Boele, d'ABN Amro.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."