Bilan

Le millésime 2016 des 300 plus riches de Suisse

Le classement 2016 des 300 plus riches de Suisse paraît ce vendredi 2 décembre. Cette année, quelques installations de grandes fortunes (dont un Belge, un Russe et un Tchèque), mais aussi une série de départs.
  • Quelles sont les plus grandes fortunes de Suisse? Les nouveaux arrivés en Suisse et ceux qui ont quitté le pays ces derniers mois?

    Crédits: Image: Reuters
  • Famille Kamprad: 45 milliards de francs (+1 milliard), installée dans le canton de Vaud et en Suède; secteur: meubles, immobilier.

    Crédits: Image: DR
  • Jorge Lemann: 27 milliards de francs (-1 milliard), installée dans le canton de Saint-Gall et au Brésil; secteur: bière, fast-food, participations.

    Crédits: Image: DR
  • Familles Hoffmann et Oeri: 23 milliards de francs (-2 milliards), installées dans le canton de Bâle-Ville; secteur: pharma.

    Crédits: Image: DR
  • Famille Joseph Safra: 17 milliards de francs (+1 milliard), installée dans le canton de Genève; secteur: banque.

    Crédits: Image: DR
  • Famille Brenninkmeijer: 15 milliards de francs (-1 milliard), installée dans les canton de Zoug, Zurich et Lucerne; secteur: textile, immobilier.

    Crédits: Image: DR
  • Famille Bertarelli: 13 milliards de francs (stable), installée dans le canton de Berne; secteur: biotechnologies, immobilier, finance, lifestyle.

    Crédits: Image: DR
  • Hansjörg Wyss: 13 milliards de francs (+2 milliards), installé dans le canton de Vaud et aux Etats-Unis; secteur: pharma, biens de consommation.

    Crédits: Image: DR
  • Karim Aga Khan: 12 milliards de francs (stable), installé dans le canton de Genève; secteur: développement.

    Crédits: Image: DR
  • Alicher Ousmanov: 12 milliards de francs (nouveau), installé dans le canton de Vaud et en Suède; secteur: investissements.

    Crédits: Image: DR
  • Viktor Vekselberg: 12 milliards de francs (+4 milliards), installée dans le canton de Zoug et à Moscou; secteur: participations.

    Crédits: Image: DR

>> Découvrez notre offre d'abonnement spéciale "300 plus riches" à 20 CHF

 

Dans la balance des grandes fortunes, ces trois-là ont de quoi masquer de nombreux départs: l'année 2016 voit trois milliardaires intégrer le classement des 300 plus riches de Suisse. Au terme de plusieurs mois d'enquête, la rédaction de Bilan (associée pour cette opération annuelle aux homologues alémaniques de Bilanz) a pu établir que trois personnalités richissimes ont élu domicile ces derniers mois en Suisse, dont deux dans le canton de Vaud et une troisième dans les Grisons. Le canton romand compte désormais deux milliardaires de plus sur son sol avec Alicher Ousmanov, investisseur russe qui a notamment dirigé une holding chargée des placements de Gazprom et détenu des parts non négligeables de Facebook, Zynga ou Groupon, mais aussi Alexandre Van Damme, l'héritier des bières Piedboeuf, et actionnaire d'Inbev. Dans le canton de l'Est de la Suisse, c'est le Tchèque Pavel Tykac, cinquième homme le plus riche de son pays, qui s'est domicilié.

Lire aussi: Les 300 plus riches de Suisse, édition 2015

Leurs fortunes sont estimées respectivement entre 12 et 13 milliards de francs, entre 6 et 7 milliards de francs, et entre 1 et 1,5 milliard de francs. Soit entre 19 et 21,5 milliards de francs à eux trois. Et ils ne sont pas les seuls à intégrer le classement cette année, avec des figures connues comme le Valaisan Stéphane Bonvin, unique actionnaire du groupe immobilier Investis, ou encore Alain Dominique Perrin, ancien dirigeant emblématique de Cartier. Ces deux-là sont domiciliés en Valais.

Les nouveaux venus dans le classement 2016

Phil Collins et Shania Twain sont partis

Cependant, ces quelques figures emblématiques qui intègrent le palmarès ne peuvent masquer de nombreux départs. Deux milliardaires ont choisi de s'en aller: Benjamin Steinmetz et la famille Elkhereiji. Deux départs estimés entre 2 et 3 milliards de francs pour le canton de Genève, au profit d'Israël et de Monaco respectivement. Autre départ emblématique de Genève pour Monaco: Franck Muller. Enfin, dans le domaine musical, deux stars s'en vont du canton de Vaud et de Suisse: le chanteur et batteur Phil Collins (200 à 300 millions de francs) part pour les Etats-Unis, et la chanteuse Shania Twain (400 à 500 millions de francs) retourne dans son Canada natal.

Après une année 2015 déjà marquée par de nombreux départs de grandes fortunes, le classement 2016 confirme cette tendance à l'exil des plus riches personnalités et familles vers l'étranger. Qu'ils soient suisses comme René de Piciotto ou étrangers comme Daniel Hechter (tous deux ont quitté Genève ces derniers mois), la Confédération ne semble plus leur offrir les conditions idéales pour mener leur vie. La Suisse serait-elle devenue un milieu hostile pour les personnes et familles fortunées? Pas forcément puisque, à l'image d'Alain Dominique Perrin, d'autres dirigeants emblématiques de grands groupes français ont opté pour la Suisse ces dernières années, à l'image de Daniel Abittan (PhotoService, Grand Optical), de Michel Venturini (fondateur de la chaîne de distribution d'électroménager But) ou de Jean-Pierre Valentini (Trafigura).

Lire aussi: En Suisse, les plus jeunes fortunes sont surtout des héritiers

Mais le classement 2016 révèle aussi des variations importantes. Champion absolu des hausses: Vartan Sirmakes (co-fondateur de la marque horlogère Franck Muller) a vu sa fortune croître de 162% d'une année sur l'autre, atteignant 500 à 600 millions de francs désormais. A contrario, Nathaniel Rothschild a vu sa fortune fondre de 55,6% entre 2015 et 2016 pour se stabiliser entre 200 à 300 millions de francs.

Les grandes fortunes françaises en baisse

Fortes baisses aussi du côté des plus riches Français établis en Suisse: la famille Gérard Wertheimer (installée à Genève) a perdu un milliard de francs et voit sa fortune s'établir entre 10 et 11 milliards de francs, Patrick Drahi (Valais) a perdu un montant similaire et serait désormais à la tête d'un capital de 9 à 10 milliards de francs. Les deux leaders de palmarès des Français de Suisse voit son podium complété par la famille Castel (Genève), dont la fortune est stable cette année entre 8 et 9 milliards de francs.

Dans notre classement 2016, Genève, en dépit des départs de quelques noms prestigieux (voir plus haut), reste au sommet du classement par canton, avec 25,8% des 580 milliards de francs de la somme totale des grandes fortunes des 300 plus riches de Suisse. Le podium est complété par Vaud (18%) et Zurich (6,4%). Berne, les Grisons et Bâle-Ville atteignent ou dépassent tout juste les 5%.

Lire aussi: Les 300 plus riches de Suisse, l'édition 2014

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."