Bilan

Le marché suisse des fonds a vu six milliards de francs refluer en octobre

La fortune des fonds de placement recensés en Suisse s'est élevée en octobre à 903 milliards de francs, en baisse de 10,5 milliards par rapport au mois précédent.

La part du lion revient aux fonds en actions, suivie par les fonds obligataires, les fonds stratégiques de placement et ceux du marché monétaire.

Crédits: Keystone

La fortune des fonds de placement recensés en Suisse s'est élevée en octobre à 903 mrd CHF, en baisse de 10,5 mrd par rapport au mois précédent. Les sorties nettes de trésorerie se sont montées à 6 mrd CHF, précise jeudi la faîtière Swiss Fund and Asset Management Association (Sfama) dans son compte rendu périodique.

Pour son directeur Markus Fuchs, le recul est à mettre en relation avec la dégradation du contexte boursier. "Durant le mois sous revue, la plupart des places boursières les plus importantes ont enregistré des pertes en partie significatives, induisant une diminution d'encours des fonds", explique-t-il.

Le patron de la Sfama signale par ailleurs des désinvestissements dans presque toutes les catégories de fonds, "les fonds obligataires payant le plus lourd tribut".

Sur les 6 mrd CHF de sorties nettes enregistrées en octobre, plus des deux tiers (4,15 mrd) sont à mettre sur le compte des fonds obligataires, alors que ceux en action accusent un reflux de 1,49 mrd. A signaler tout de même que deux catégories de fonds ont engrangé de nouvelles ressources, à savoir les matières premières (144,2 mio) et l'immobilier (0,4 mio).

La répartition par catégorie est restée inchangée, la part du lion revenant aux fonds en actions (40,2%), suivie par les fonds obligataires (31,9%), les fonds stratégiques de placement (12,1%) et ceux du marché monétaire (7,7%). 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."