Bilan

Le franc suisse se renforce contre l'euro

Le franc suisse se renforce contre l'euro ces derniers jours, dans le contexte d'incertitudes diverses pesant sur les marchés financiers.

La devise suisse était quasi stable face à l'euro à 1,0977 franc pour un euro et face au billet vert à 0,9727 franc pour un dollar.

Crédits: Keystone

Le franc suisse se renforce contre l'euro ces derniers jours, dans le contexte d'incertitudes diverses pesant sur les marchés financiers.

La monnaie unique européenne a passé sous la barre de 1,10 franc mardi après-midi, après avoir pourtant touché 1,12 franc jeudi dernier. La relation euro-franc connaît pour l'heure un retournement, après l'affirmation de la monnaie unique constatée en janvier qui l'a conduite à gagner plus de 3 centimes.

Pour l'industrie d'exportation suisse, chaque mouvement de change implique un impact positif ou négatif se chiffrant en centaines de millions de francs.

L'euro baissait un peu mercredi face au dollar avant une intervention de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen prévue dans la journée, dans un contexte de chute boursière.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,1285 dollar contre 1,1293 dollar mardi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne reculait face à la devise nippone à 129,54 yens contre 130,04 yens la veille.

Le dollar aussi baissait face à la monnaie japonaise à 114,79 yens contre 115,84 yens lundi.

Les investisseurs ont tendance à délaisser des actifs jugés risqués comme les matières premières ou les actions pour privilégier des devises stables à faible rendement, surtout l'euro et le yen.

L'audition parlementaire de Janet Yellen dans la journée de mercredi sera donc suivie de très près par le marché.

"Elle souhaiterait sans doute renverser le sentiment négatif qui a envahi les marchés et cela soutiendrait le dollar, les taux et les actions" a écrit dans une note Steven Englander, stratégiste de Citigroup à New York.

"Toutefois, le pessimisme des marchés est si profondément installé qu'une bonne nouvelle n'est considérée que comme une occasion de vendre à de meilleurs niveaux", a -t-il ajouté dans sa note citée par l'agence Bloomberg News.

Des hausses de taux d'intérêt par la Réserve fédérale semblent de moins en moins probables, selon les analystes alors qu'elles auraient pour effet de rendre le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif.

Les investisseurs s'interrogent également sur la possibilité d'une déclaration lors de la réunion ministérielle du G20 à la fin du mois pour éviter le renforcement du dollar, selon des analystes. La force du billet vert est en effet très pénalisante pour la Chine, hôte du G20 cette année.

L'euro qui aurait dû profiter de l'excédent des comptes courants de la zone euro d'environ 3% du produit intérieur brut, reste handicapé par la probabilité de voir la BCE (Banque centrale européenne) mettre en place en mars des mesures plus incisives d'assouplissement monétaire du fait de la détérioration du contexte économique mondial.

La BCE mène déjà 60 milliards d'euros mensuels de rachats d'actifs, ce qui a pour but de soutenir l'économie européenne, mais affaiblit de fait la monnaie unique, et elle laisse de plus en plus entendre qu'elle va accélérer ce programme lors de sa réunion du mois prochain.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique montait face à la monnaie européenne, à 77,97 pence pour un euro. La livre était stable face au billet vert, à 1,4472 dollar pour une livre.

La devise suisse était quasi stable face à l'euro à 1,0977 franc pour un euro et face au billet vert à 0,9727 franc pour un dollar.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."