Bilan

Le Comité de Bâle repousse la finalisation des réformes bancaires

Le Comité de Bâle repousse une réunion sur derniers détails des réformes bancaires car elle a encore besoin de temps pour finaliser ses travaux.

Le Comité de Bâle avait été chargé de redéfinir les règles applicables aux banques afin que celles-ci puissent résister à des chocs financiers.

Crédits: AFP

Le Comité de Bâle, chargé de définir les règles applicables au secteur bancaire, a annoncé mardi qu'une réunion des gouverneurs centraux, durant laquelle ils devaient discuter des derniers détails des réformes proposées, allait être repoussée.

Le Groupe des gouverneurs de banque centrale et de responsables du contrôle bancaire (GHOS) devait se rencontrer début janvier, a indiqué le Comité de Bâle dans un communiqué, sans toutefois préciser la date de la prochaine réunion.

Cette instance a précisé qu'elle avait encore besoin de temps pour finaliser ses travaux, y compris concernant le calibrage final des exigences qui seront imposées aux banques, avant de pouvoir les soumettre aux banquiers centraux.

Achever la réforme dite de Bâle III est "une étape importante" pour restaurer la confiance dans les ratios de capitaux applicables aux banques, a souligné Mario Draghi dans le communiqué.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), qui est également à la tête du GHOS, l'instance de gouvernance du Comité de Bâle, a toutefois ajouté que les gouverneurs maintenaient leurs engagements sur cet objectif.

Au lendemain de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, le Comité de Bâle avait été chargé de redéfinir les règles applicables aux banques afin que celles-ci puissent résister à des chocs financiers, sans faire appel aux contribuables comme cela avait été le cas durant la crise financière de 2007.

Ces réformes englobent notamment les ratios de capitaux que les banques doivent mettre de côté et leurs niveaux d'endettement.

La finalisation de ces réformes se heurte cependant à de nombreux désaccords concernant l'ampleur des réformes à mener au niveau international.

Les Etats-Unis ont notamment fait pression pour mettre en oeuvre des exigences strictes au niveau des capitaux alors que les gouvernements européens, les régulateurs et les groupes financiers craignent que des règles trop rigoureuses n'entravent leurs banques et leurs économies.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."